Quand vous partez en voyage, il est important d’avoir une trousse à pharmacie bien préparée. Cela est encore plus vrai lorsque vous voyagez à l’étranger, où les médicaments, les équipements et les soins de santé peuvent être différents de ceux que vous êtes habitué à trouver chez vous. Après 6 mois de voyage en Amérique Latine, 2 mois en Afrique, quelques bobos et maladies je crois qu’on peut vous donner quelques bons conseils sur les indispensables de la trousse à pharmacie. Néanmoins ne nous sommes pas médecins. Il est important de faire votre trousse avec l’avis de votre pharmacie et/ou médecin.

On vous a fait une liste non exhaustive par ici.

Quelques conseils

Les pharmacies à l’étranger

Alors bien sûr en général vous trouverez de tout dans les pays ou vous voyagez (sauf à Cuba). Il est même souvent plus facile d’avoir accès à certains médicaments sans ordonnance. Coucou le viagra au Mexique ou les antibiotiques. D’ailleurs ce qu’on a aimé en Amérique Latine c’est que souvent vous pouvez acheter le médicament au cachet et non à la boite. C’est donc moins cher et on ne jette rien. En revanche c’est toujours bien d’avoir une trousse à pharmacie complète. Très pratique si vous ne parlez pas bien la langue du pays, ou pour se soigner avant de devoir aller chez le médecin en dernier recours. 

Passage de douane

Attention certains pays ont des règles strictes sur les médicaments qui peuvent être importés et exportés. Il est essentiel de se renseigner sur les exigences de chaque pays en matière de médicaments avant le voyage. Il est aussi toujours recommandé d’avoir les ordonnances avec soi ou bien en photo si jamais on vous les demande à la douane ou à la pharmacie. 

Transporter ses médicaments

Quand on part longtemps le risque c’est d’avoir des plaquettes qui s’ouvrent, les cachets qui tombent etc. Un super conseil que nous avons appliqué c´est mettre un scotch sur le derrière des plaquettes. Ainsi elles ne s’ouvrent pas. Valable aussi pour les plaquettes de pilule. On a aussi acheté la trousse de 1er secours Decathlon à 14€. Très pratique avec un peu de matériel (tire tique, pansements, compresses) et une bonne option pour transporter ses médicaments. Pour économiser de l’espace je recommande aussi d’enlever toutes les boites des médicaments et de scanner les notices d’utilisation sur votre Google Drive pour les avoir à portée de main au cas où.

Rdv chez son médecin

Prendre ses rdv chez le médecin quelques semaines avant pour avoir toutes les ordonnances nécessaires pour le voyage : pilule, antibiotiques, médicaments sur prescription etc. Il peut aussi vous aider à faire votre liste pour la trousse a pharmacie. 

Quels médicaments emporter ? 

Alors bien sur la liste n’est pas exhaustive mais on a trouvé notre trousse à pharmacie plutôt bien préparée et utile pendant le voyage. 

Première nécessite

La trousse de 1er secours Decathlon est très bien faite. Il y a des pansements, des bandages, des steri-strips, des tires tique et des lingettes désinfectantes. 

Problème de digestion 

Les maladies gastro-intestinales sont les problèmes de santé les plus courants lors d’un voyage et on confirme. Pour éviter ce genre de problème, emmenez des médicaments contre les nausées et les vomissements, des antidiarrhéiques ou même des probiotiques pour restaurer l’équilibre intestinal ensuite. Ces médicaments sont essentiels pour votre trousse de voyage et vous éviteront des désagréments.

Nous avions du Spasfon pour les petites crampes d’estomacs ainsi que du charbon actif. Très utile en cas de brulures d’estomac, d’intoxication alimentaire (c’est un désintoxiquant qui vient absorber les poisons) ou pour les ballonnements. 

Ensuite un petit laxatif léger – Dulcolax – pour nous, eh oui en Amérique Latine on mange beaucoup de riz. Un anti-diarrhée – Sindiar (nom espagnol) – avec la molécule lopéramide. On le trouve super car il ne constipe pas par la suite et est plutôt doux. Bien sûr comme le conseille tous les médecins c’est un médicament de dernier recours. Il vaut mieux ne pas bloquer le transit si possible pour que l’intoxication soit éliminée plus rapidement, mais parfois avant un bus de 12h pas le choix. 

Enfin des sels de réhydratation. Ca ne coute vraiment pas grand-chose et c’est très utile en cas de diarrhée ça permet de ne pas se déshydrater et reprendre un peu de force. Vous en trouverez aussi dans presque n’importe quel pays en vente libre. 

Douleur

Il est judicieux de prendre des médicaments pour la douleur et la fièvre. Ces problèmes sont courants pendant les voyages et peuvent être facilement traités. On est parti avec un peu de paracétamol, de l’ibuprofène et un décontractant musculaire pour la fièvre, maux de tête ou douleurs musculaires, fort possible après de longues marches. 

Mal des transport

Le mal des transports, comme le mal de mer, le mal des airs et le mal des transports terrestres, est fréquent pendant les voyages. Il est important d’inclure des médicaments dans votre trousse à pharmacie pour traiter ce problème. Nous avons pris de la – Biodramina (nom espagnol) – avec la molécule dimenhydrinate. C’est aussi pratique contre les vomissements en cas d’intoxication alimentaire. 

Allergies & piqures

Nous avions pris quelques antihistaminiques – Ebastina – en cas d’allergie (Alex a des allergies au printemps) mais nous les avons utilisé seulement lorsque nous avons été beaucoup piqués par les moustiques et puces des sables. Quand la démangeaison était trop forte. Nous avions aussi une petite crème a application locale – Calmiox -. 

Pour les coups de soleil beaucoup de crème hydratante et un petit tube de Cicaderma.

Autres 

Si besoin un traitement contre le paludisme

Si vous portez des lunettes/lentilles il est important d’emmener des lunettes de secours en cas de perte ou casse. On a longtemps hésité avec Alex car cela prend de la place, mais il s’est fait voler ses lunettes par un animal au Costa Rica en pleine nuit et heureusement que nous avions ces lunettes de secours. On a ensuite refait des lunettes en Colombie pour seulement… 49€ avec double correction, imbattable ! 

Nous avions aussi du – Serenia (nom espagnol) – il s’agit de compléments alimentaires pour être plus détendu. Pratique en cas de petit stress ou pour bien dormir. 

Deux cachets d’amoxicilline, un antibiotique à large spectre, attention il est en général délivré sur ordonnance. 

Si vous êtes sujet/sujette aux cystites vous pouvez voir avec votre médecin pour partir avec un antibiotique spécial. 

Quelques huiles essentielles : tea tree et menthe poivrée. 

Et bien sûr votre moyen de contraception, pilule, préservatifs ou autre. 

Une trousse à médicaments bien préparée est essentielle pour tout voyage. Elle permet de soulager rapidement les petits maux et de prévenir les maladies. N’oubliez pas de vérifier les exigences en matière de vaccination et les règles pour les médicaments spécifiques dans votre pays de destination. Profitez de votre voyage en toute sécurité!

Pour plus de conseils voyage c’est par ici.

1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *