Conseils pour un Road trip réussi en Algarve

La meilleure période pour partir en road trip

Nos conseils pour ce road trip en Algarve ? Eviter juillet, août pour la foule, le reste de l’année le climat est très agréable. L’avantage de septembre et octobre c’est que l’eau a eu le temps de se réchauffer, et oui elle est glacée ! Je vous assure, plus qu’en Bretagne à cause des nombreux courants. Le petit plus de mai/juin c’est que les températures sont agréables et les plages encore toutes propres de l’hiver.

Nous sommes partis… en août, car difficile pour nous de prendre 10 jours de vacances hors été. Nous avons passés de très belles vacances, mais c’est vrai que les plages sont bondées. Certaines villes de la côte sont destinées seulement au tourisme de masse, à la fête et les prix des restaurants et hôtels deviennent exorbitants. Un peu plus bas on vous donne quelques tips pour des spots tranquilles. Retrouvez notre itinéraire de road trip ici.

Le climat est très agréable. Nous avons eu une trentaine de degrés en août et pas une seule goutte de pluie. Contrairement aux températures que nous avons à Madrid, s’il fait chaud la journée, elles baissent un peu la nuit grâce à la proximité de la mer. Par contre gare aux moustiques !

La langue, un peu de portugnol ?  

Pour les français en général pas de problème de communication. Les portugais sont excellents en langues contrairement à nos voisins espagnols et italiens (et nous-même). La plus part de leurs films ne sont pas traduits et ils sont très à l’aise avec l’anglais, mais aussi le français pour certains (c’était la langue apprise à l’école devant l’anglais il y a une 30aine d’années). Par contre ne leur parlez pas espagnol comme si espagnol et portugais c’est kiff kiff. Ils n’aiment pas trop, ils préfèreront l’anglais ou le français. Et oui, imaginez-vous un asiatique qui vous parle en italien parce que bon on va pas faire de chichis, c’est pareil.

Comment se déplacer en Algarve ? Où se garer ?

Nous sommes descendus de Madrid avec notre voiture personnelle. Pour un road trip, la voiture c’est le plus commode. En Algarve il y a beaucoup de choses à voir. Des petits villages, des îles, des criques, autant dire qu’en transports en commun ce n’est pas l’idéal pour éviter la foule et gagner du temps. Le mieux reste de louer une voiture ou de venir en voiture. La conduite là-bas se fait très bien, pas très différente de la notre.

Petite curiosité du Portugal, de nombreux péages sont… automatiques. Ce sont de grands portiques qui scannent votre plaque d’immatriculation et empêchent que se forment de gros bouchons lors de départs en vacances. En avance sur leur temps ces portugais !

Les péages automatiques

Si vous prenez une voiture de location sur place pas de problème. Soit la voiture dispose d’un boitier électronique et vous paierez les frais de péage à la restitution du véhicule. Soit les portiques photographieront la plaque de la voiture à chaque passage et vous pourrez payer dans un bureau de poste à partir du 2ème jour et jusqu’au 5ème jour.

Si vous venez avec votre propre véhicule, soit vous décidez de ne prendre aucune autoroute pour ne pas payer. Attention pas le droit à l’erreur. Soit au moment d’entrer au Portugal par l’autoroute vous empruntez la voie réservée aux étrangers (easytoll) pour faire enregistrer votre véhicule. Il suffit d’insérer une carte de credit (pas de débit) et le portique vous délivre un ticket d’un mois valable pour tous les portiques. Par la suite, les portiques scanneront automatiquement vos plaques et l’argent sur votre carte sera debité. Le coût d’adhésion est de 1,06 euros. Il faut faire attention à bien garder votre ticket le temps du voyage.

Pour nous garer nous n’avons eu aucun problème, même en août. Il faut parfois chercher un peu, mais nous n’avons jamais payé de parking, un bon point pour le road trip !

Les restaurants et les spécialités de l’Algarve

Le Portugal ce n’est pas seulement des vagues et la plage c’est aussi une belle palette gastronomique. Un plaisir pour les papilles. Alors certes on a fait plusieurs piques niques, sandwichs et diners sur le pouce pour ne pas trop dépenser mais on s’est aussi fait plaisir quelques soirs. Il y a beaucoup de restaurants avec des produits frais et de qualité, notamment les produits de la mer car le Portugal vit beaucoup de la pêche.

En haute saison j’ai trouvé les restaurants assez chers (par rapport à d’autres villes comme Porto) et le service trèeees long. Le portugais n’est pas pressé. Ils mettent parfois 3/4 d’heure avant de vous apporter l’addition et 3 de nos serveurs ont oublié des plats, c’est un peu la cohue. Pour ce qui est des pourboires, comme en France, on laisse si on est content du service. Pour commencer et patienter le serveur vous apportera toujours un petit apéritif de pain, paté et olives. Je ne suis pas fan car rien d’exceptionnel et c’est payant. Environ 2,5€ par personne, ça augmente vite l’addition, si vous n’en voulez pas, pensez à le préciser au serveur.

Malgré ces petits points négatifs on a passé des supers moments à diner au bord de la mer, devant les couchers de soleil, accompagnés souvent de musique traditionnelle et la cuisine est délicieuse.

Les spécialités de la région

La spécialité de la région ? La cataplana, il s’agit d’un ragout cuisiné à la vapeur, composé de poissons, légumes et cuisiné dans une casserole en métal. Ensuite bien sur les Grelhados. Ce sont toutes sortes de poissons et viandes cuits sur le grill (morue, sardine, maquereau, etc), parfois devant les clients. La plus part des plats sont accompagnés de riz ou de pommes de terre avec petits oignons et coriandre (j’adooooore). Au niveau de la boisson vous ne serez pas déçus. Pour les amateurs de petite mousse, Sagres, la bière locale, ou la Super Bock, celle du pays. Si vous préférez en apéro le choix entre un petit porto ou un moscatel. Et en vin une grande variété tant pour le vin blanc que pour le rouge. On n’en parle pas assez mais le Portugal est un pays très vinicole.

Nos resto coups de cœur

Attention beaucoup de restaurants ne prennent pas la carte. Pensez à demander avant et à avoir du cash sur vous lors de votre voyage car peu de distributeurs.

Pas fan du tourisme de masse ? Les zones à éviter en été !

Si comme nous vous n’êtes pas fan de la foule et des plages bondées quelques tips pour éviter une agoraphobie aigue. Évitez à tout prix la zone d’Albufeira et de Portimão. Ce sont de grosses stations balnéaires sans grand intérêt. Privilégiez les villes plus authentiques de Faro et Lagos. On dit aussi que les plus belles plages se trouvent à Ponta da Piedade (praia do camilo), mais elles sont bondées en pleine saison et toutes petites. Privilégiez celles de Sagres, à la pointe ouest de l’Algarve ou au contraire direction Olhão, l’île de Culatra et la Ria Formosa à l’est pour de jolis espaces protégés de la foule. Envie de découvrir les grottes marines ? Une excursion en kayak en petit groupe avec un guide qui saura vous emmenez dans des grottes secrètes plutôt qu’à Benagil.

Coup de cœur pour notre logement à Olhão

3 nuits de calme absolu au gite Monte das Perdizes situé à 6 km du centre d’Olhão, c’est un enchantement et les propriétaires parlent toutes les langues. Situé en pleine nature, la chambre est haut de gamme et la note de 9,7 sur Booking bien méritée. En haute saison la chambre coute 90€ petit-dej inclus. C’est assez cher pour le Portugal et notre porte-monnaie, mais c’est l’addition à payer pour des vacances au dernier moment en Algarve (avec un minimum de confort). Le petit déjeuner est extra. Les figues sont du jardin et pour les fortes chaleurs un petit plouf dans la jolie piscine hors sol.

1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *