Un Week End à Ouarzazate et une nuit au cœur du désert du Sahara

coucher de soleil ouarzazate
  • Quand partir à Ouarzazate et dans le désert ? Fin octobre, début novembre, la meilleure période de l’année pour le Maroc. Il fait encore 25 degrés en journée et c’est une période peu touristique.
  • Comment y aller ? En avion jusqu’à Ouarzazate depuis Madrid et avec l’agence Loud Sahara pour le désert.
  • Quel désert ? Le Sahara Marocain, les dunes d’Erg Chigaga à 5h de Ouarzazate et 8h de Marrakech.
  • Où dormir ? Dans des Riads à Ouarzazate et en tente dans le désert (tente en dur).
  • Où diner et déjeuner ? Sur le bivouac tout est inclus (diner et petit déjeuner). A Ouarzazate nous avons diner au restaurant Douyria et au Snack Ghalil.
  • Quel est le coût de la vie ? Entre 35€ et 50€ pour deux en Riad avec petit déjeuner. Entre 4€ et 20€ pour un diner pour deux selon l’endroit. 2/3€ pour une course en Taxi (le prix annoncé en général est 3 fois plus cher, n’hésitez pas à négocier). 
  • La vidéo de notre Road Trip ici

En début d’année avec Alex on a pour habitude de dresser chacun une liste de notre top 5 des destinations de l’année (certaines réalisables, d’autres un peu plus folles). Le Maroc était sur la liste d’Alex. Étant basés à Madrid c’est une destination assez proche et les billets d’avion sont très abordables. 70€ aller-retour + valises avec Ryanair. 

Ces trois jours à Ouarzazate et dans le désert s’inscrivent dans notre semaine de Road Trip au Maroc (article ici). Mais il est tout à fait possible de planifier ce voyage pour un week end de 3/4 jours si l’arrivée se fait à Ouarzazate. Plus compliqué depuis Marrakech qui est à 8h de route du désert. 

Ouarzazate, où dormir ? Où manger ?   

Première soirée

On part avec un peu d’appréhension quant à la nourriture, la sécurité et le choc culturel du pays (surtout Alex l’espagnol, bien moins habitué à la culture marocaine). Mais dès notre arrivée on est enchantés par le dépaysement. On survol les montagnes de l’Altas avant d’atterrir sur l’unique piste de ce tout petit aéroport. De nombreux Riads proposent des navettes depuis l’aéroport pour une dizaine d’euros mais si vous négociez bien vous pourrez avoir un taxi pour 3/4€. Ne soyez pas surpris par l’aspect des voitures, elles sont toutes cabossées, sans ceinture mais vous emmèneront à bon port. 

Pour notre première nuit on réserve au Ouarzazate Le Riad & Tichka Salam. Les avis booking ne sont pas top malgré les photos de rêve. On prend le risque car le prix est très attractif, 35€ petit-déjeuner compris. C’est une belle surprise, certes le Riad est vieillissant, les bains de soleil aussi et la piscine très froide, mais pour le prix on ne demande pas la lune. Les chambres sont spacieuses, propres, c’est calme, la piscine est belle, arborée ( les piscines sont en général très froides partout). Le petit-déjeuner est bon à part le jus d’orange coupé à l’eau. On peut se rendre rapidement en marchant à la Kasbah et au Musée du Cinéma.

Pour la petite anecdote il y a un bar au bord de la piscine avec possibilité de prendre une petite bière avec alcool (presque la seule du voyage). Le premier soir on dine au restaurant Douyria, on est enchantés et la terrasse est superbe (addition est de 16€ pour deux).

piscine riad ouarzazate

Seconde nuit

La nuit suivante on réserve au nord de la ville au Riad Ouarzazate (ils s’appellent tous ainsi, un peu compliqué pour se repérer). Plus haut de gamme (50€ la nuit avec petit dej), il n’était pas disponible la veille. C’est un beau moment, les chambres sont dignes des mille et une nuits, le personnel est adorable et le petit déjeuner délicieux. Si vous souhaitez y diner penser à réserver dès le matin car les produits sont achetés le jour même. Comme nous n’avions pas réservés pour diner et presque plus d’argent liquide (regardez les banques où vous pouvez retirer avant de partir, il y a une BNP ouverte la semaine à Ouarzazate) nous avons donc tenté le petit bouiboui de quartier, Snack Ghalil et nous avons mangé le meilleur poulet au citron du voyage pour … 3€ à deux ! 

riad ouarzazate mosaique maroc decoration

Ouarzazate, la ville sans bruit 

A notre arrivé le chauffeur de taxi nous explique que Ouar Zazate signifie la ville sans bruit, et c’est vrai, on est frappé par la tranquillité qui y règne. C’est une petite ville et on y passerait pas une semaine, mais c’est le point de départ idéal pour se rendre dans le désert. 

Les monuments à visiter sont peu nombreux. Le principal reste la Kasbah de Taourirt, elle se visite pour une 20aine de dirham. Elle date du 17ème siècle et était à l’origine la résidence du pacha de Marrakech. De nombreux guides attendent à l’entrée pour proposer leurs services mais nous avons préféré la visiter seuls, en fin de journée les couleurs sont magnifiques. 

Pour les cinéphiles si vous avez plus de temps que nous, à l’intérieur de la ville se visite le musée du cinéma et un peu à l’extérieur les studios de l’Altas où ont été tourné des films comme Astérix et Obélix ou Gladiator. Néanmoins les avis sont assez partagés sur la qualité des visites.

A 30 minutes de Ouarzazate vous pouvez visiter le village d’Aït Ben Haddou. Une petite merveille classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

village ait ben haddou

Une nuit dans le désert du Sahara, sous les étoiles filantes

Comment s’y rendre ?

Peu adeptes des tours organisés nous avons cependant optés pour deux jours et une nuit dans le désert avec une agence. Pour les premières fois au Maroc et dans la région il n’est pas recommandé de se rendre dans le désert seul, chaque année il y a des morts accidentelles. Au vu des avis sur internet nous décidons de réserver avec Loud Sahara. Les échanges par emails sont très faciles ainsi que la réservation et le versement de l’acompte.

Trois options de circuit un peu différentes, nous choisissons la moins touristique pour les dunes d’Erg Chigaga en plein cœur du Sahara et non les dunes d’Erg Chebbi. Ces dernières sont plus proches, facilement accessibles et donc très touristiques contrairement aux autres, où nous avons dû faire plus d’une heure de 4×4 dans le sable pour les atteindre. Une belle surprise nous attendait, nous avons passé la nuit seuls sur le bivouac sans aucun autre touriste, avec pour seule compagnie notre hôte du désert Ali et notre chauffeur Habib. 

La route est assez longue depuis Ouarzazate, 5h, mais la bonne conduite d’Habib, le 4×4 confortable ainsi que le circuit du voyage la rende agréable et riche en découvertes. Le premier arrêt se fait dans le village de Oulad Othmne pour visiter la Kasbah. Puis traversée de la vallée du Draa. Arrêt dans le célèbre village de Tamegroute à la découverte des ateliers de poterie (on craque pour un mini tajine) puis déjeuner dans un très beau Riad (Riad ma bonne étoile), achat des turbans (5/6€) et de l’eau potable à M’hamid, dernier village avant le désert. 

Nuit sous les étoiles

A notre arrivée nous sommes accueillis avec un thé puis une balade en dromadaire pour aller voir le coucher du soleil en haut des dunes. Pour les défenseurs des animaux, ces balades avec Loud Sahara durent à peine 30 minutes. Les dromadaires sont en total liberté dans le désert. Habitués à marcher plus de 40km par jours, ils sont bien nourris, abreuvés et dorment avec leurs propriétaires. Rien à voir avec les balades en dromadaire près des grandes villes marocaines et loin des déserts.

Nous dinons un tajine sous les étoiles filantes et la voie lactée, puis avons droit à un concert autour du feu. Etant seuls le contact et les échanges sont très forts. Les tentes sont spacieuses, avec des vrais lits. Nous avons même droit à une douche chaude, chauffée aux rayons du soleil, un vrai luxe en plein désert.

dune erg chigaga maroc

Lever de soleil & lac asséché

Le lendemain matin on assiste à un super lever de soleil, l’avantage de partir fin octobre ? Le lever du soleil est à 7h15, pas besoin de se réveiller à 6h du matin pour en profiter. Un peu de sand surf sur les dunes avant de reprendre la route de Ouarzazate en passant par la lac asseché Iriki puis le village de Tazenakht célèbre pour ses tapis. Nous achetons un petit tapis à 28€. La visite est très intéressante mais comme partout on se sent obligés d’acheter ou de laisser des pourboires pas toujours désirés.

L’excursion privée coute 189€ par personne (il faut rajouter les deux déjeuners d’environ 10€ par personne). Les guides sont incroyables et parlent plusieurs langues. N’hésitez pas à leur poser des questions sur leur culture, ce sont de vrais bédouins. Une expérience incroyable pour nous. Des paysages à couper le souffle, des tajines et poulets au citron incroyables et des personnes adorables malgré la pauvreté que l’on ressent fortement en traversant les petits villages. Et avec Orange Maroc… on capte dans le désert ! Notre hôte Ali envoyait des Whatsapp à sa petite copine du Canada du haut des dunes. Ne vous trompez pas, ils dorment sur de petits tapis à même le sable mais parlent plusieurs langues et sont au courant de la crise en catalogne ! 

Voyager sans se ruiner 

  • Voyager hors saison, octobre/novembre 
  • Dormir dans de petits Riads avec petit déjeuner inclus
  • Bien négocier le prix des taxis (diviser par 3 au moins)
  • Diner dans de petits resto locaux avec de bons avis. Les restaurants pour les touristes sont très bons mais 3 fois plus chers

Ce qu’on a adoré

  • Voir les étoiles filantes et la voie lactée dans le désert 
  • Diner local pour 3€
  • Le coucher de soleil sur Ouarzazate et ses belles couleurs orangées
  • La tranquilité et securité de la ville 
4 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *