A la découverte des « villages noirs » de Guadalajara

  • Où sont-ils situés ? A environ 1h30 de voiture de Madrid, dans la province de Guadalajara.
  • Quand y aller ? Toute l’année, mais le plus sympa ce sont les mois de printemps lorsqu’il a un peu plu pour pouvoir se rendre à la cascade de Despeñalagua et… qu’il y ait de l’eau bien sûr !
  • Comment s’y rendre ? En voiture, ce sont de tout petits villages mal desservis par les transports en commun.
  • Quels sont les principaux villages à voir ? Tamajon, Campillo de Ranas, Majaelrayo et Valverde de los Arroyos.

Alors j’adore Madrid et les villes qui fourmillent mais pour un petit week end et des vacances je ne dis jamais non à un bon bol d’air pur. Et oui quand on vient d’un petit village soit on déteste la ville et on veut rester toute la vie dans son petit village, soit on a soif d’activités, on kiff le métro et on aime rentrer dans son petit village que pour Noël et voir ses proches.

Mi-mai Alex me propose de visiter les villages noirs de Guadalajara pour la journée et pique-niquer aux cascades de Despeñalagua. Moi : « ouiii c’est trop génial ! », toujours enchantée par la découverte de nouveaux endroits, qui sait combien de temps je vais vivre en Espagne. Guadalajara n’est pas la province la plus visitée d’Espagne, mais elle est proche de Madrid et on y trouve de jolis villages. On prépare un petit pique nique et direction ces célèbres villages noirs, quel mystère !

Les villages noirs sont-ils noirs ?

Et bien oui, ils sont noirs car la plus part des constructions sont faites d’ardoises, autant les murs que les toits, ce qui donne cet aspect très foncé aux villages. Les places sont pavées de pierres et d’ardoises ainsi que les ponts ou autres éléments urbains tout le long du chemin. Il y a de jolis contrastes lorsque les rayons du soleil pointent le bout de leur nez. Ce sont des constructions typiques de la province de Guadalajara, mais on en retrouve aussi vers Ségovie dans les villages de Ayllon ou Patones de Arriba.

Deux routes possibles pour la découverte de ces villages

De Tamajon à Valverde de los Arroyos

C’est la route que nous avons choisi pour cette première fois car nous voulions nous rendre à la cascade de Valverde.

La visite commence dans le village de Tamajon et ses 120 habitants. C’est la porte d’entrée des villages noirs. Coup de cœur pour sa petite église, Iglesia de la Asunción et le Palacio de los Mendoza. 1km plus loin la route se divise en deux, suivre la route pour Valverde de los Arroyos. 2ème stop rapide dans le village de Palancares, j’adoooore il y a plein de chats partout. Si vous avez une petite soif/faim il y a un restaurant, le Mesón Ocejon, avis super positifs. En général les restaurants de villages sont les meilleurs en Espagne, surtout pour les amateurs de bonne viande.

Notre périple s’arrête 12 minutes plus tard à Valverde de los Arroyos. Surement le plus joli village de la balade, il dispose d’ailleurs du label des plus beaux villages d’Espagne (Los pueblos màs bonitos de Espana). On fait vite le tour mais beaucoup de charme. Il y a une petite boutique de produits locaux (miel, cuir) et plusieurs restaurants.

Pour se rendre à la cascade c’est assez rapide moins d’1h30 aller-retour et de très belles vues, la balade est simple. Il faut monter jusqu’au terrain de football du village et continuer sur le chemin tout droit (ne pas prendre à droite). Pour nous petit pique-nique en bas de la cascade.

De Tamajon à Campillo de Ranas

Si vous êtes motivés et que vous avez un peu de temps devant vous vous pouvez découvrir la seconde route. A voir absolument les villages de Majaelrayo y Campillo de Ranas à 25 minutes de Tamajon. Le plus de ces villages ? Ils sont très tranquilles et sans touristes.

Pour d’autres idées de visites à la journée depuis Madrid c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *