Top 5 de l’Algarve du sud

Je pense que le top 5 de l’Algarve dépend un peu de la saison. Hors saison les plages sont dépeuplées, superbes, les routes fluides et les villes bien plus traditionnelles. Mais en pleine saison on privilégie les endroits plus calmes et moins touristiques. On évite les plages de ponta da piedade et les stations balnéaires de Portimao et d’Albufeira. Retrouver l’itinéraire de notre road trip ici.

Cabo San Vicente ou la pointe du Portugal

On ne peut pas passer une semaine à boire la bière locale de l’Algarve sans se rendre dans la ville où elle a vu le jour, à Sagres et au cap Saint Vincent. C’est un endroit tout à fait différent du reste de l’Algarve, peu de touristes, très sauvage et venteux. Des plages immenses et des falaises de plus de 80m de haut, autrement dit, le paradis des surfeurs.

On a passé la journée sur la plage Do Tonel, elle est réputée pour ses vagues puissantes. On y trouve peu de monde, on comprend rapidement pourquoi, le sable vole dans tous les sens. Pour des plages moins sauvages, 3 options, Praia do Beliche, Praia da Mareta et Praia do Martinhal.

On a visité en fin d’après-midi la forteresse de Sagresse pour 3€, un chemin d’1km4 le long des falaises. Puis direction le Cap Saint Vincent à 10 minutes en voiture pour un diner romantique au bord des falaises. Quand je dis diner romantique il s’agit en fait d’un hot dog, d’une bière et de 3 frites assis sur les falaises. Mais qu’est-ce que c’est bon ! Le cap compte quelques food truck le long de la route, dont le plus célèbre : Letzte Bratwurst vor Amerika, autrement dit, la dernière saucisse avant l’Amérique. Et oui, aux siècles derniers, le site était considéré comme le point le plus à l’ouest de l’Europe.

Les couleurs sont magnifiques, une belle ambiance de tranquillité malgré le monde, et… un froid de canard ! Pensez à prendre de quoi vous couvrir, les températures baissent en fin de soirée, ou alors comme moi on s’enroule dans les serviettes de plage. 

L’île de Culatra

A l’opposé du Cap Saint Vincent, à 10 minutes de Faro se trouve la jolie petite ville d’Olhão. Un port de pêche, de jolies petites ruelles et de bons restaurants. En face de là se trouve l’île de Culatra, un vrai plaisir en été car très préservée des touristes. Des bateaux toutes les heures pour rejoindre les différents villages de l’île, 9€ l’AR pour deux c’est très raisonnable. Si vous êtes beaucoup vous pouvez aussi opter pour des taxis bateaux, plus chers mais plus rapides et flexibles. En été venir bien 30 minutes à l’avance pour prendre ses billets car beaucoup de monde fait la traversée.

L’ile est atteinte en 30 minutes et la traversée se fait sur les eaux calmes de la lagune de la Ria Formosa. C’est un petit bijou naturel, hors du temps et du chaos de la ville. Il n’y a pas de routes goudronnées sur l’île ni de voiture, tout le monde se déplace à pied. De nombreuses criques sans personne si vous descendez au deuxième stop du bateau, Ilha do Farol (recommandé par notre serveur de la veille). Beaucoup de cabanes de pécheurs et toutes petites maisons secondaires qui ont l’air très sommaires (pas de clim ou d’internet). C’est une ambiance reposante, hors du temps et de la foule de touristes de Portimao ou Albufeira.

Pour déjeuner quelques petits restaurants, on a opté pour du poisson À-do-João et une glace dans la jolie guinguette Maramais, ambiance surf et vacances. Nous avons passé la nuit dans le gite Monte das Perdizes. 90€ la nuit avec petit dej inclu, un endroit au calme et des hôtes adorables.

La randonnées des 7 vallées suspendues

Elle fait partie des plus belles de l’Algarve et longe de nombreuses plages. Vous aurez accès à des paysages à couper le souffle. Elle commence normalement un peu après Carvoeiro mais en commençant par ce village vous aurez accès à un spot superbe, les grottes de l’Algar Seco, en plus c’est vraiment un village atypique.

Algar Seco, kesako ? Il s’agit d’une série de rochers et de grottes, sculptés par le vent qui donnent l’impression de fenêtres sur la mer. C’est un superbe petit labyrinthe entre les rochers avec aussi des bassins naturels d’eau limpide. Il vous faudra emprunter plusieurs passerelles et chemins de bois appelés promenade de Carvoeiro avant d’y arriver (moins d’une dizaine de minutes).

La randonnée se termine à la Praia da Marinha, 6 km plus loin. Belle surprise, il n’y a pas tant de touristes que ça sur le chemin, même en août. La balade est assez longue, surtout si vous faites des arrêts sur les plages, beaucoup décident de faire le retour en stop. Nous avons fait demi-tour à mi-chemin car nous voulions voir d’autres endroits avant la fin de journée.

La jolie ville de Faro

On a eu un vrai coup de cœur pour cette ville, c’est la capitale de l’Algarve et pourtant elle est très calme. Les touristes arrivent en masse à l’aéroport et se rendent directement aux grosses stations balnéaires d’Albufeira et de Portimao. Des jolies ruelles et une belle promenade le long de la Ria Formosa. Passage obligé par l’Arco da Vila et la cathédrale dans le vieux centre. Pour un cocktail avec coucher de soleil s’il vous plait, direction O Castelo Restaurant & Bar. La carte est assez chère, on prend seulement un verre. On dine au 31 Bistro Vinho & Comp, on se régale pour 20€/prs. Patates douces, camembert rôti et burrata avec fond musical en direct et propriétaire adorable, par contre pas de paiement par carte.

La grotte de Benagil

C’est un incontournable oui et non. C’est un endroit magnifique, l’une des plus belle grotte marine du monde cependant juillet/août beaucoup de monde. Il est préférable de se garer sur le premier parking avant la descente à la plage. On a vu une voiture griller son embrayage à cause des embouteillages et démarrages en côte. Il faut venir tôt, pas comme nous à 11h sinon plus beaucoup moyen pour rejoindre la grotte. On a pris à la dernière minute un paddle pour rejoindre la grotte, c’est la meilleure option pour moi, 30€ pour 2 pour 1h, c’est assez hors de prix. En bateau ça ne vaut vraiment pas la peine, très cher et pas de descente dans la grotte autorisée. En conclusion, très belle expérience hors saison, mais en été privilégier des sorties en kayak à la journée dans d’autres grottes moins bondées.

1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *