Mes 10 spots et activités incontournables de Lanzarote

Si vous souhaitez connaître l’itinéraire de notre road trip de 4 jours sur l’île c’est par ici. On parle de nos coups de cœur, nos logements, les restos sympas et quelques tips pour le voyage. Dans cet article, je vous parle des incontournables de Lanzarote, les meilleurs spots et activités.

Le nord de l’île, entre terre et mer loin des touristes

J’ai vraiment eu un coup de cœur pour cette partie de l’île dès mon premier séjour, et il s’est confirmé à ma deuxième visite. C’est une partie beaucoup plus sauvage, moins touristique avec des petits villages et spots naturels un peu cachés.

J’ai adoré Orzola et la route qui nous emmène d’Arrecife au village. On longe le bord de l’océan sur une petite route, on a même parfois l’impression de rouler sur la plage car on passe entre les dunes. Ce sont des contrastes de couleurs très photogéniques surtout en fin de journée. Orzola est le village le plus au nord de l’île, 300 habitants, un petit port de pêche et quelques restos sympas avec du poisson très frais. Si vous avez l’occasion passez-y une nuit pour visiter le nord ou vous rendre à La Graciosa, l’île en face. On y trouve aussi de très belles plages comme celle du Caleton Blanco.

Le nord est aussi très marqué par l’influence de César Manrique, un artiste, peintre et écrivain originaire de l’île. On lui doit les Jameos del Agua ou encore le jardin de Cactus, il a su mettre en valeur les sites naturels du nord et apporter une touche artistique. Je recommande vivement la visite du jardin de Cactus et de la Cueva de los Verdes. Un peu moins des Jameos del Agua, j’ai trouvé le prix de la visite très élevé pour ce que c’est.

Les villages de la côte ont aussi beaucoup de charme, à ne pas manquer : Punta Mujeres et Arrieta !

Le Charco Verde et le village blanc d’El Golfo

L’endroit préféré d’Alex, je crois qu’il ne s’attendait pas à un tel panorama. Des rochers noirs de lave d’un côté, l’océan déchainé de l’autre et entre les deux un lac vert turquoise. C’est un processus naturel dû au souffre et aux algues qui produisent de la chlorophylle. Et j’ai été assez impressionnée car la couleur du lac change selon les saison. Il était plus vert quand j’y suis allée en octobre qu’en mars. On ne peut pas descendre sur la plage qui mène au lac, il est protégé mais le panorama est suffisant.

Se balader ensuite dans le petit village d’à côté. Beaucoup de restos sympas pour déjeuner et des maisons pleine de charme, attention en général ca souffle pas mal.

Visite de caves et dégustation de vin, une activité pour les bons vivants

C’est pour moi une des activités incontournables à Lanzarote si vous aimez un minimum le vin. Ce sont des vignes tellement spéciales qu’il est intéressant d’écouter leur histoire. Il y a plusieurs caves, vous pouvez en visiter une ou bien carrément faire la route des vins et terminer tout bourré ! La plus célèbre est La Geria, celle que nous avons fait, mais il y a aussi Rubicon en face ou El Grifo.

Ce sont des vins très spéciaux car cultivés sur des sols volcaniques avec des conditions semi-désertiques (pas de pluie, des vagues de chaleur et beaucoup de vent). Il a dont fallu développer des techniques pour protéger les vignes et conserver le peu d’eau qu’il tombe chaque année. C’est pour cela qu’elles sont situées dans des puits, à 3 mètres de profondeur et entourées par des murets en pierre (récupérer la pluie et protéger du vent). Les vins sont tous écologiques car par chance aucune maladie ne s’établi sur les pieds, donc pas de traitement, il est interdit d’arroser et la vendange se fait à la main.

C’est un spectacle pour les yeux et les papilles. Une belle visite sur fond de volcans. En général les visites se font en espagnol mais pour La Geria en temps normal (hors covid il me semble) il y a une visite en anglais à 14h.

Vivre au rythme du carnaval

Si vous avez la chance de pouvoir vous rendre sur l’île au moment du carnaval faite-le, c’est un beau moment. Les prix des avions sont en général plus chers, surtout les derniers week end, mais en semaine c’est encore accessible. Le carnaval de Lanzarote n’est pas aussi célèbre que ceux de Gran Canarias ou Tenerife mais c’est apparemment le plus ancien et les habitants savent tout aussi bien faire la fête.

Chaque grande ville (Arrecife, Teguise, Playa Blanca, etc) a son defilé de chars, de musiciens et de danseurs, on se croirait presque un instant transportés à Rio (j’ai dit presque…). Les familles se déplacent avec leurs caddies pour transporter boissons et nourriture. Il y a des concerts en plein air, les gens sont heureux.

Gouter les spécialités de Lanzarote

Les Canaries peuvent se vanter d’avoir une cuisine riche en spécialités et saveurs. J’ai adoré les découvrir tout au long du voyage.

Gros coup de cœur pour le Gofio Escaldado, l’un des plats le plus traditionnel des Canaries. Il s’agit de farine de maïs grillée qui se mange en se servant de tranches d’oignons comme cuillère. Ca ressemble pour moi un peu au humus. La consistance et l’apparence ne sont pas très instagramables mais c’est savoureux. Par contre j’ai laissé les oignons crus, sinon c’est un souvenir que vous allez emporter toute la journée. Si vous voulez reprendre des forces c’est un plat qui tient bien au corps.

En entrée vous pouvez aussi choisir le queso frito (queso frit). L’île de Lanzarote tout comme Fuerteventura sont très réputées pour leurs fromages de chèvre, plusieurs prix internationaux ont d’ailleurs été attribué. Le fromage se sert en général avec une petite confiture.

L’autre spécialité : les papas arrugadas ou pommes de terre fripées. Ce sont des petites pomme de terre au sel accompagnées de sauce Mojo rouge et verte. L’une à base de cumin et paprika, l’autre de persil et coriandre.  

Ensuite bien sur l’île est très réputée pour tous ses poissons et fruit de mer comme les patelles (Lapas) ou bien le poulpe à la plancha. Les prix sont très accessibles et les produits frais, c’est un régal.

Si vous aimez la viande et les légumes, le puchero canario est fait pour vous. Il s’agit plus ou moins de notre pot au feu national. Et même si je ne suis pas très dessert et que franchement les desserts espagnols on ne va pas se mentir, c’est pas la folie, j’ai beaucoup aimé le Bienmesabe. C’est un mélange de miel, amande, œuf, sucre et rhum, très léger donc.

La superbe plage de Papagayo

Même si vous n’êtes pas un fana des plages, Papagayo est un incontournable. Pour sa jolie plage, sa vue sur Fuerteventura en face et ses panoramas en hauteur. Avis aux conducteurs, 5 kilomètres avant l’arrivée la route se transforme en chemin de terre. Il faut éviter les nids de poule et y aller doucement. Il y a un grand parking à l’arrivée, payant ou non selon l’époque (3€). La plage est très agréable car protégée du vent et peu de vagues.

2 chiringuitos pour déjeuner en terrasse ou prendre l’apéro sur les hauteurs avec une super vue. N’hésitez pas à vous balader aux alentours, les falaises offrent de beaux paysages et il y a plusieurs plages le long de la côte.

Prendre un cours de Surf à Famara, une activité incontournable pour les sportifs

Même si Fuerteventura est plus réputée pour le surf car plus venteuse, Lanzarote offre aussi de belles opportunités, pour les surfeurs aguerris comme pour les débutants. Le spot incontournable de l’île est Caleta de Famara. Il y a autant de restaurants que d’écoles de surf dans le village.

J’ai pris un cours d’une demi-journée lors de mon premier séjour et j’avais adoré. Les professeurs expliquent bien, en espagnol ou en anglais et les paysages sont à couper le souffle. Vous pouvez réserver un cours d’une demi-journée par ici, 55€ par personne, c’est accessible à tout le monde mais attention aux courbatures le lendemain. Tout autour de l’île on observe aussi quelques surfeurs solitaires qui profitent de belles vagues et doivent surement connaître les rochers par cœur.

La route des volcans, THE spot à photos

Qui dit Lanzarote dit bien sur volcans ! Vous allez en voir tout au long de votre séjour, lors de vos déplacements, il y en a plus d’une centaine, tous avec des couleurs et des formes différentes, un régal pour les amateurs de photos.

Le spot le plus célèbre est le parc national de Timanfaya à l’ouest de l’île, mais ça a été pour moi une petite déceptions, 12€ pour 1h de visite dans un bus touristique. En effet vous devez laisser la voiture sur place et monter dans un bus sans possibilité de descendre, les photos sont prises à travers la vitre. C’est assez décevant surtout lorsque l’on sait qu’il est possible de faire plusieurs randonnées librement sur l’île et même d’entrer dans les cratères des volcans. En somme un peu attrape touriste pour moi.

Je conseille tout de même de longer cette route des volcans, la route LZ-67. Vous pouvez faire plusieurs stops et vous balader sur le sol de… lave et voir les volcans de Timanfaya de loin. De notre côté nous avons opté pour la randonnée de la Caldera de Los Cuervos. 1h de balade autour du volcan avec une jolie surprise à mi-parcours, la possibilité d’entrer dans le cratère, c’est une sensation assez dingue. Prévoyez quand même de bonnes chaussures. Il y a un parking gratuit juste à côté du départ de la randonnée. 1km plus loin la jolie balade de la Montana Colorada, un ancien volcan aux couleurs rouge ocre.

Le village blanc de Teguise

On a eu un vrai coup de cœur pour ce village. Une jolie place principale, un superbe clocher d’église, plein de petits commerces et boutiques gastronomiques et des restaurants tous plus alléchants les uns que les autres. En somme un village incontournable de l’île, si vous ne deviez en faire qu’un c’est celui-ci.

Journée à la Graciosa et le Mirador del rio, le point de vue de Lanzarote

Notre article sur la 8ème île des Canaries à venir très prochainement. Si vous passez plus de 3 jours sur l’île c’est une visite obligatoire, vous ne serez pas déçus, on a a-d-o-r-é. Bien sur Lanzarote regorge d’autres activités à faire, mais ce sont pour moi les incontournables si vous n’avez pas beaucoup de temps.

1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *