Deux jours d’œnotourisme à la découverte des villages de la Rioja

bodega marques de riscal
  • Où ? Au nord de l’Espagne, environ 3h30 de Madrid et 2h20 de Bayonne.
  • Quand y aller ? Cette année nous y sommes allés en mars et en juillet. Le risque de pluie est plus élevé que dans le sud de l’Espagne mais le temps y est agréable une grande partie de l’année (pas trop chaud en été, pas trop froid en hiver).
  • Quel budget prévoir ? La région n’est pas très touristique, les prix sont peu élevés et le verre de vin à moins de 2,5€. Il faut demander le vin de la région évidemment !. Il n’y a pas de péages depuis Madrid.
  • Où avons-nous dormi ? Hostal Patron, chambre double avec salle de bain et petit déjeuner inclus, 45€.
  • Où avons-nous mangé ? Casa Palomo (Castañares la Rioja), Bar Abadia (Briones) et Entre vinas y olivos (Laguardia)
  • Villages d’interets : Laguardia, Briones, El Ciego, Haro, Lerma et Sajazarra.

Alors non Rioja ce n’est pas seulement une appellation de vin, c’est aussi l’une des 17 communautés autonomes d’Espagne. L’équivalent de nos régions françaises. Même si les balades entre les vignes et les visites de caves sont les principales activités, cette région regorge de petits villages plein de charme qui méritent d’être visités. On vous sert de guides pour un Week End d’oenotourisme à la Rioja. 

Les villages de Lerma et Castañares de Rioja

Pour me faire plaisir et comme je ne connais pas la région, Alex me propose de partir le temps d’un week end. Donc d’un commun d’accord on décide que ce sera un week end « bueno, bonito y barato » (bon, beau et pas cher, expression espagnole que j’aime beaucoup). Je réserve un petit hôtel pas cher, dans le petit village pas cher de Castañares de Rioja. 424 habitants, inconnu au bataillon, mais les avis Booking sont unanimes.  

On part de Madrid un vendredi après-midi, recommandé de s’arrêter toutes les deux heures, on fait une pause dans le village de Lerma à 1 heure de l’arrivée. 2.500 habitants, une très belle architecture et un peu d’histoire, ne passez pas à côté ! Je vous recommande surtout de monter jusqu’à la jolie Plaza de Santa Clara où est enterré « el cura de Merino ». C’est l’un des héros de la guerre d’indépendance. Le principal édifice de la ville est le Palacio Ducal, c’est aujourd´hui un Parador, environ 100€ la nuit (chaine d’hôtel de luxe créé il y a 90 ans pour promouvoir le tourisme en Espagne dans les monuments historiques). Possibilité de rentrer à l’intérieur gratuitement. Une jolie vue sur les alentours et un beau coucher de soleil au bout de la place. 

lerma pueblo bonito espagne

Belle surprise à l’arrivée, c’est vrai que le village de Castañares n’a rien de spécial, mais c’est un point de chute idéal pour les visites, et l’accueil à l’hôtel est chaleureux. Fan des bars espagnols authentiques, « de toda la vida » (de toute la vie comme on dit ici), je trouve mon bonheur dans le bar du propriétaire de l’hôtel, qui se situe à 20 mètre, Casa Palomo. 2 verres de vin rouge et un pincho de tortilla pour moins de 4 euros, notre diner est une réussite.

Haro et la bodega Marqués de Riscal, coeur de l’œnotourisme

Le lendemain matin, rassasiés par le petit déjeuner très correct de l’hôtel, direction Haro à 15 min de voiture pour un café en terrasse sur la jolie Plaza de la Paz. Baladez-vous dans cette petite ville, célèbre pour sa « bataille du vin » chaque année (en juin) et ses nombreuses caves. A 10 minutes à pied vous pouvez visiter, dans le quartier « de la Estación ». Les caves les plus anciennes de la région, notamment Cune (l’un de mes vins preferés, amatrice que je suis) et Muga. Pas d’avis sur les visites de caves car nous avons préféré faire celle de la bodega Marqués de Riscal, vins moins prestigieux mais une architecture incroyable. 

La bodega se trouve dans le village d’El Ciego, à une vingtaine de kilomètres. Vous ne pouvez pas la rater, on la voit de loin, elle a été agrandie et transformée en 2006 par Frank O. Gehry, architecte du musée Guggenheim de Bilbao et de la fondation Louis Vuitton.

Honnêtement l’une des plus belles caves pour moi. Un plus que certaines n’ont pas, elle possède ses propres vignes juste à côté (de nombreuses caves ne possèdent pas de terres et achètent directement le raisin). Le prix de la visite est de 16€ pour 1h30 de visite. Mais en vous inscrivant au club gratuitement, elle revient à 14,75€, pas de petites économies ! Je vous conseille de réserver la visite un peu en avance pour être sûr de pouvoir y acceder (de lundi à dimanche et jours fériés). Ensuite, vous pouvez faire un tour dans le village d’El Ciego pour profiter de différents points de vue sur la Bodega, et cela permet aussi de retrouver un peu ses esprits si on fait la dégustation sans cracher… Moi quand je paye je ne crache pas !

Laguardia

Nous déjeunons dans le village de Laguardia à 10 minutes (le village n’est plus dans la région de la Rioja mais au Pays Basque). C’est l’un des 94 (15 nouveaux en 2020) « Pueblos más bonitos de España ». Il s’agit d’un label espagnol qui correspond au notre des « plus beaux villages de France ». Je me suis lancée le challenge un peu fou d’en faire le maximum. Bien sûr il ne faut pas rater les grandes villes, Séville, Grenade, Barcelone, etc, mais on s’empreint plus de la culture espagnole dans les petits villages. 15 à mon compteur pour l’instant ! Lerma en fait d’ailleurs parti.

Après un dernier check sur Tripadvisor on opte pour Entre Viñas y Olivos. Super resto, dans une maison du 18ème siècle, spécialités : ses caves voutées, le vin et les tartines (hareng fumé, jambon, fromages, etc.). Puis un tour dans le village (mon préféré de la région !). Juste à côté du village la bodega Ysios, très belle architecture mais nous ne l’avons pas visité. Le village est petit, vous n’y passerez pas trois heures, mais il est absolument adorable.

Autres pueblos bonitos de La Rioja

Le lendemain on se rend à Sajazarra et Briones, deux autres « pueblos bonitos » à 15 minutes de l’hôtel. Sajazarra possède un très beau château du 14ème siècle. Privé, il est seulement possible de voir l’extérieur et sa très belle porte. On se promène dans le village, petite pause gourmande chez Taberna Asador Ochavo. Ensuite direction Briones pour la visite de son église Nuestra Senora de la Asuncion (gratuite). Puis celle de la Casa Encantada (gratuite aussi, elle retrace l’histoire des maisons de la Rioja à travers les siècles). Nous déjeunons sur la place de Briones au bar Bar Abadia, très curieux les week end, il y a presque que des hommes ! Puis nous repartons tranquillement direction Madrid. 

En résumé, la Rioja est idéale pour les amateurs de vins. Bonne bouffe et petits villages, et si vous avez plus de temps qu’un week end, n’hésitez pas à visiter la capital de la région Logroño. (Article ici).

2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *