6 musées originaux et alternatifs à voir à Madrid

Tu as déjà visité le Prado, le Reina Sofia, et voir le Palacio Real ne te donne plus de papillons dans le ventre ? Alors cet article est pour toi. Madrid est pleine de surprises en ce qui concerne la culture et je te propose à la suite 6 musées originaux et alternatifs à voir absolument à Madrid.

Le musée Sorolla, un écrin de verdure en plein Madrid

Le musée Sorolla est l’un de mes musées préférés à Madrid, moi qui ne suis pas spécialement fan de peinture, je suis tombée sous le charme des peintures de Joaquín Sorolla. Il est situé prés du métro Gregorio Maranon.

Si le musée est si spécial c’est qu’il est situé dans l’ancienne maison du peintre. C’est l’une des maisons d’artiste les mieux conservées d’Europe. Le jardin est aussi incroyable, un petit écrin de verdure en plein Madrid. C’est la collection de tableaux la plus complète du peintre impressionniste et luministe, et quel peintre, j’adore les couleurs de ses tableaux, on se laisse prendre pas la douceur des scènes, les jeux de lumières avec un bruit de vague en fond sonore. La maison est parfaitement conservée, on découvre son atelier, ses carnets, pinceaux et meubles d’époques. Une vraie pause loin du brouhaha de la ville.

Horaires : de 9h30 à 20h00 du mardi au samedi. De 10h00 à 15h00 les dimanches, fermé les lundis.

Prix : 3€. Gratuit les samedis à partir de 14h00 et tous les dimanches.

Anden 0, la station de métro fantôme de Madrid

La visite d’une station de métro fantôme, j’ai adoré, un moment original dans les sous-sols de Madrid. L’ancienne bouche de métro et musée est situé dans le quartier de Chambéri et c’est là que se font les visites. La station a cessé d’être utilisée en 1966. Il est possible de la voir de l’intérieur lorsque vous prenez le métro sur la ligne  1 entre les stations Iglesia et Bilbao, attention ça passe vite et peu de lumières.

Pourquoi station fantôme ? Car lors de sa fermeture beaucoup de SDF y passaient la nuit. Les accès ont été fermé mais ils passaient par les voies la nuit et de ce fait les usagers qui prenait la ligne chaque matin voyaient des silhouettes bouger.

Les panneaux publicitaires, le mobilier et les quais d’origine ont été restauré, c’est un vrai retour dans le passé pour découvrir la station comme elle était en 1919. La visite est guidée et se fait en espagnol.

Horaires : les jeudis de 10h00 à 13h00, les vendredis de 11h00 à 19h00. Les samedis et dimanches de 11h00 à 15h00. Les visites se font chaque heure.

Prix : Gratuit, yeaaahhh.

Museo del ferrocarril, retour dans le passé

On se croirait dans la série Les demoiselles du téléphone, un quai de gare, des trains à vapeur et une ambiance années folles. Le musée est situé près du métro Delicias, au sud de Madrid.

Il a été inauguré en 1984 et il est possible de voir les premières machines à vapeur, locomotives électriques ou premiers moteurs diesel du pays. On peut aussi voir l’intérieur de certains wagons, notamment des wagons de luxe et quelles étaient les conditions de voyages au siècle dernier. Il ne fait pas parti des principaux musées de Madrid mais c’est un vrai voyage dans le temps.

Il est très chouette de s’y rendre au moment du Mercado de los Motores. Une sorte de brocante/guinguette qui a lieu un week end par mois avec des petits producteurs, artisans et nombreux Food trucks.

Horaires : Ouvert du vendredi au dimanche de 10h00 à 15h00.  

Prix : 3 € mais gratuit les week end lors du Mercado de Motores.

La Tabacalera, un centre socio-culturel

Fan des musées et endroits alternatifs ? C’est ton musée ! Il s’agit d’une ancienne usine de cigares construite en 1790 située dans le quartier de Lavapies. L’édifice a été déshabilité en 2000 et laissé à l’abandon pendant plus de 10 ans.

Aujourd’hui en plus d’être un musée c’est aussi un centre social et culturel dynamisé par la participation active des citoyens. On ne parle pas seulement d’art, mais aussi d’actions sociales, de critiques et diffusion d’idées. Les expos sont temporaires et changent régulièrement (j’ai eu le plaisir de voir une expo de jolis pénis là-bas).

En plus de la partie musée, il y a aussi plusieurs évènements chaque mois, j’ai pris des cours de salsa ou participé à de chouettes fêtes mexicaines avec danses, chants et nourriture typique pour la fête nationale du pays.

Ce que j’aime par-dessus tout c’est l’ambiance un peu mystique du lieu, peu de lumières, énormément d’espace et peu de visiteurs.

Horaires : De 12h00 à 20h00 tous les jours sauf les lundis, fermé.  

Prix : Gratuit, yeaaahhh.

Le Panthéon des Grands Homme de Madrid

Et oui, assez peu de personnes le savent mais il y a bien un panthéon à Madrid. Situé près de la station de train d’Atocha, sa façade de style neo-byzantin ne passe pas inaperçue. L’intérieur est très sobre et la visite se fait rapidement.

13 grands hommes y reposent, des politiques et militaires espagnols comme Sagasta, Cánovas del Castillo, Dato, Ríos Rosas, Canalejas o Gutiérrez de la Concha

Horaires : Du mardi au samedi 10h00-14h00 et 16h00-18h30. Les dimanches 10h00-15h00.

Prix : Gratuit, yeaaahhh.

Le musée La Neomudejar, qui a dit que Madrid était tradi ?

J’ai découvert ce musée il y a seulement quelques mois après 4 ans à Madrid ! Il est situé près de la gare d’Atocha dans d’anciens locaux ferroviaires où les lignes de train terminaient leur course. Attention le musée est dans son jus, ambiance très street, espace désaffecté et hors des codes.  

Il s’agit d’un musée dédié aux créations innovantes qui se considère avant guardiste. Certains jours il est possible d’observer les artistes travailler dans les ateliers de l’étage.

Il a ouvert en 2013 en tant que centre autogéré et libre. Il dénonce surtout les abus de pouvoir et prône un art engagé avec des valeurs sociales et des initiatives pour donner de la visibilité aux groupes les plus vulnérables de nos sociétés.

Horaires : Du mercredi au dimanche 11h00-15h00 et 17h00-21h00.

Prix : 6€.

2 comments
  1. Il faut vraiment que je visites tes deux dernières recommandations 😍 J’ai aussi eu la chance de tomber sur la jolie expo penis de la Tabacalera 😂 J’avoue que j’ai préféré celle avec les photos anciennes d’Espagne ahah

    1. Ahhh trop drôle pour les penis !! Ca m’avait surpris, mais bon le côté artistique ressortait quand même enormément ^^ c’était pas déplaisant !! Finalement c’est chouette d’avoir de tout, mais oui les photos anciennes étaient tops, j’avais trop aimé aussi 🙂 En tout cas je pense que tu vas bien aimé la Néomudejar 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *