Les moulins de Don Quijote, symboles de l’Espagne

  • Comment s’y rendre ? Pour suivre la route des moulins le plus simple est vraiment de s’y rendre en voiture. Ce sont de petits villages, mal connectés et en transports en commun ce serait bien trop long.
  • Quand y aller ? Privilégier les périodes hors juillet/août car il peut faire très chaud et peu d’ombre.
  • Les 3 sites les plus intéressants : Consuegra, Campo de Criptana et Mota del Cuervo.

Ces fameux moulins de Don Quijote sont situés non loin de la ville de Tolède, ancienne capitale de l’Espagne, dans la région de La Mancha. La route des moulins est célèbre car elle est le théâtre des péripéties du chevalier Don Quijote. Il s’agit du plus célèbre personnage de Cervantès. Impossible de ne pas avoir entendu parler de ce roman ! C’est le quatrième livre le plus lu au monde derrière la bible. Et oui, notre orgueil français en prend un coup. Nos Zola, Maupassant et Camus ne sont pas les plus célèbres du monde. Dans le roman de Cervantès paru en 1605, Don Quijote qui invente toutes sortes d’histoires farfelues, se bat avec des géants qui sont en réalité de simples moulins à vent.

C’est une région assez désertique et sèche traversée par de longues routes bordées par des champs et des amandiers. Il y a beaucoup de petits villages traditionnels et sur les collines les silhouettes des moulins à vent. Rien d’exceptionnel, ce n’est pas la Sagrada Familia de Barcelone ou la cathédrale de Séville, mais ce sont de jolis paysages tout près de Madrid qui méritent une journée de visite.

Les moulins de La Mancha

Itinéraire de la route des moulins de Don Quijote

Si vous avez décidez de consacrer toute votre journée à ces fameux moulins et que vous ne voulez pas en rater un seul, une petite boucle de 2h45 et environ 145 kilomètres vous attend. Bien sûr il n’y a pas d’ordre pour la visite des moulins, seulement une question d’optimisation des kilomètres. Voici un petit d’itinéraire si vous partez de Madrid.

8 sites emblématiques d’Espagne

Le mini-road trip peut commencer par la visite des moulins de El Romeral. A une heure de route de Madrid c’est un petit village d’un peu plus de 600 habitants. Vous pourrez admirer ses 4 moulins à vent. Ensuite, a 8 minutes de voiture, second stop à Tembleque. En plus de ses 3 moulins (l’un des 3 est en mauvais état car privé) vous pourrez visiter la grande place de ce petit village de 2.000 habitants. Elle a été déclaré bien d’intérêt culturel pour être l’une des plus jolies de la région de La Mancha.

Un peu plus loin, à 30 minutes de là, se trouvent les moulins de Consuegra. Ils font partis des plus célèbres d’Espagne. Ils sont au nombre de 12 et comme tous les moulins d’Espagne portent des noms différents pour les distinguer. J’en parle plus longuement par la suite. Quatrième stop à Puerto Lapice, ce ne sont pas les plus connus, ils sont au nombre de 3.

Reprenons la route pour 20 petites minutes direction Herencia, là-bas une belle collection de 7 moulins toujours debout. Il y avait à l’origine beaucoup plus de moulins sur chaque site, mais en deux siècles la plus part n’ont pas résisté. Le village suivant, Alcázar de San Juan compte 4 moulins.

Pour terminer cette route des moulins, passage obligé les célèbres villages (bon pour ceux qui sont un peu renseignés, on ne parle pas d’Ibiza non plus !) de Campo de Criptana à 15 minutes et Mota del Cuervo à 30 minutes. L’histoire dit que ce sont les moulins de Campo de Criptana qui auraient inspirés l’histoire de Don Quijote, ils sont au nombre de 10. Petite curiosité, à Mota del Cuervo l’un des 7 moulins s’appelle El Zurdo (le gaucher) car ses pales tournent dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.

Les moulins de Consuegra

Alors je vais être honnête avec vous, j’avais prévu cette route pour une journée de visite et finalement nous avons préférés passer la matinée à Tolède puis partir après le déjeuner pour seulement voir les moulins de Consuegra. Il faut dire que les moulins sont tous très beau, mais… assez semblables !

Femme paysages moulins don quijote

Ceux de Consuegra sont au nombre de 12 (13 à l’origine) et sont les mieux conservés d’Espagne. 5 d’entre eux ont d’ailleurs conservé leur mécanisme d’origine. Dans le moulin Bolero se situe une petite office de tourisme et il est possible de le visiter. Le moulin Caballero del Verde Gaban s’est converti récemment en un « gastro-molino », j’entends par la un moulin gastronomique. Et oui il faut s’habituer au terme gastro quand on vit en Espagne, gastrobar, gastro-restaurant, un peu connoté gastroentérite pour nous français.

Le meilleur moment de la journée reste la fin de journée. Pas trop tard si vous voulez visiter les moulins, mais pas trop tôt pour rester et attendre le coucher du soleil. Il y a vraiment de très belles couleurs.

Moulins espagne coucher de soleil

Etant donné que les moulins sont en dehors du centre-ville, il est facile de trouver des places, vous pouvez vous garer gratuitement le long de la route qui monte en haut de la colline, selon la période plus ou moins de monde.

Une journée à Tolédo et Consuegra

Si vous ne voulez pas faire toute la route comme nous, vous pouvez passer une partie de la journée à Tolède et vous rendre en fin de journée à Consuegra, à 35 minutes de Tolède ce sont les moulins les plus proches. Pour la visite de Tolède retrouvez mon article ici et notre super restaurant à tapas El Trebol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *