2 jours en hiver aux Lacs Maggiore et Di Como

santa caterina del sasso

  • Comment aller au lac Maggiore et Di Como ? Vols peu chers avec Ryanair à Bergamo (50km de Milan). Puis en train depuis la gare centrale de Milan, celle de Bergamo ou en voiture.
  • Où dormir ? A Bergamo dans le Bed & Breakfast Casa dei Fiori (45 euros). A Laveno-Mombello au lac Maggiore à l’hôtel Locanda Pozzetto (100 euros). 
  • Petit coup de cœur à Laveno pour le Ristorante Concordia di Walter Alenka et à Intra au café Caffè Latte pour un bon Spritz.
  • Sites d’interêt : Sur le Lac di Como Bellagio & Varenna. Sur le lac Maggiore coup de cœur pour l’Ermitage de Santa Caterina del Sasso. Ainsi que la jolie ville de Laveno et Intra.
  • Si vous vous rendez aussi à Milan découvrez notre article ici

En Espagne le mois de décembre est un peu comme notre mois de mai, plusieurs jours fériés et ponts qui font que le dernier mois de l’année est assez « light ». Alex est en Italie pour le travail à ce moment-là, je décide de le rejoindre à Bergamo. C’est à 20 minutes de Milan pour le week end, les billets sont à 60€, c’est l’occasion pour nous de visiter le lac Maggiore et Di Como.

Je suis d’avis que la meilleure saison pour les lacs reste le printemps. Les bateaux circulent sur les îles, les jardins et palais sont ouverts au public et en fleurs. Mais si l’occasion se présente d’y aller en hiver vous ne regretterez pas. Très peu de monde, de beaux paysages silencieux et des montagnes enneigées.  

Comment se rendre au lac di Como ? 

Ayant une voiture sur place on décide de passer une nuit à Bergamo puis partir pour les célèbres lacs Maggiore et Di Como le lendemain matin. Notre Bed & Breakfast est assez sommaire. Il ne fait pas très chaud dans la chambre et c’est une salle de bain partagée, mais bon marché. C’est relativement calme, un parking à disposition et le petit déjeuner est inclus (mais très sommaire). 

On décide d’aller déjeuner à Bellagio, sur les bords du Lac Di Como. Une heure et demi de route à peine et des paysages à couper le souffle. La route est belle, un peu sinueuse le long du lac, on voit les montagnes enneigées. C’est le petit plus de l’hiver dans le nord de l’Italie. Apparemment en été des embouteillages monstrueux se forment sur le chemin, mais hors saison c’est vide et agréable. C’est Alex qui pilote ! 

lago maggiore

Bellagio

Arrivés à Bellagio, on se gare un peu avant le centre-ville, le long de la route, de nombreuses voitures le font et pas besoin de payer (en tout cas en hiver). C’est aussi que l’on veut éviter la fameuse ZTL (zona traffico limitato). 

Petit point pratique « Road Trip en Italie », de nombreuses villes d’Italie interdisent l’accès à leurs centres-villes aux voitures non enregistrées. Des caméras sont placées tout le long du chemin et l’amende est très salée, le prix varie selon la ville, et le courrier arrive au bout de plusieurs mois. Certains touristes terminent dégoutés de leurs vacances en Italie. A chaque passage devant la caméra une amande tombe, ne vous trompez pas et renseignez-vous bien avant de partir ! 

La ville est très calme, peu de restaurants ouverts, mais on apprécie les paysages et les quelques animations de noël (choral, petits marchés). On cherche à déjeuner, il est 14h30, un peu compliqué (seuls les touristes espagnols cherchent encore à cette heure-là). On se décide pour une pizza, bonne, assez chère mais ce sont les prix de la ville et pas vraiment le choix (le nord de l’Italie est très cher par rapport à Rome par exemple). 

Puis direction le lac Maggiore, à Laveno-Mombello où l’on va passer deux nuits. Il est 15h30 la nuit tombe déjà doucement (bien plus tôt qu’en France ou en Espagne), nous avons 1h30 de trajet.

2 nuits sur les bords du lac Maggiore

A notre arrivée à l’hôtel Locanda Pozzetto, il fait nuit mais la vue à l’air sublime et nous avons la meilleure chambre (chauffage au sol, spacieuse, deux fenêtres). C’est notre caprice du week end à 100 euros la nuit. On est passés sur la route acheter de quoi faire un pique-nique dans la chambre devant un bon film et rester au chaud.

locanda pozzetto

Intra

Le lendemain matin c’est l’émerveillement. Vue sur le lac et les montagnes enneigées depuis la fenêtre et le petit déjeuner est incroyable. Malheureusement en cette saison les iles Borromées sont fermées (on reviendra !). On décide donc de se rendre à Intra de l’autre côté du lac. On prend le bateau à Laveno, à 5 min l’hôtel (13 euros pour deux AR). Il fait beau, la traversée est agréable, on prend un Spritz et on profite. Peu d’activités à Intra, mais une jolie patinoire, quelques commerces d’ouverts et une grande roue vintage, je me crois dans N’oublie jamais ! Pour les amateurs de bonne charcuterie et fromage rdv à La Casera, une épicerie gastronomique sur place ou à emporter. 

spritz italie
intra

Laveno & Santa Caterina del Sasso

On se dirige vers 15 heures pour le coucher du soleil à l’Ermitage de Santa Caterina del Sasso (15 minutes de l’hôtel). Il se visite toute l’année de 10h à 18h les week end et à partir de 13h30 en semaine pour 5 euros. 

Le soir on dine au restaurant Concordia di Walter Alenka, l’un des meilleurs de Laveno, il est préférable de réserver. 

Le lendemain matin c’est déjà le retour pour Milan. 1h15 de route nous attend, sur la route comme pour l’aller il y a des péages. La plaque de votre voiture sera scannée automatiquement, il suffit de rentrer ensuite sur le site ici pour le payer. Attention, très pratique mais attention à ne pas oublier de payer dans les 15 jours ! 

lavent monbello

En été l’incontournable reste bien sur les îles Borromées, le funiculaire Stresa Mottarone ou celui de Laveno. On reviendra, c’est promis ! Pour lire notre article sur le lac de Côme au printemps et la jolie ville de Varenna c’est par ici.

2 comments
  1. Ping : Milan à Noël
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *