Une journée à Oviedo, capitale des Asturies

  • Comment s’y rendre ? Oviedo dispose d’un petit aéroport pour les vols nationaux et quelques vols internationaux. L’aéroport international le plus proche est Bilbao à 2h45 de voiture, possibilité de prendre les transports en commun avec les bus Alsa depuis Bilbao. En voiture compter 4h20 depuis Madrid ou Bayonne.
  • Quand y aller ? le climat est un peu comme en Bretagne, il peut faire très beau et chaud en été et le jour suivant pluie et 10 degrés en moins. En hiver il fait assez doux du fait de la proximité de la mer. Privilégier les mois de mai à octobre, plus de touristes en été mais ce n’est pas la côte méditerranéenne, cela reste tout à fait agréable.
  • Quel budget prévoir ? Beaucoup d’offres de logements pour tous les budgets, mais des chambres très correctes pour 40€ la nuit. Pour les petits déjeuners compter 3€/4€, pour les déjeuners/menus en semaine 10€/12€ et pour le diner 15€/20€.
  • Où dormir ? L’hostal Alvarez, 36€ la nuit pour deux avec salle de bain privée.

Que voir ?

J’adore Oviedo, c’est une ville avec beaucoup de charme, des édifices très bien entretenus, colorés, un marché couvert et de nombreuses petites places. Ce serait aussi l’une des villes espagnoles préférées de Woody Allen, certaines scènes de Vicky Cristina Barcelona ont été tourné là-bas.

Perdez-vous dans le « casco antiguo », le vieux centre-ville d’Oviedo pour découvrir toutes les merveilles architecturales de la ville. La célèbre église San Salvador et son impressionnant clocher sur la place Alfonso II. L’entrée coûte 7€ avec audioguide. A quelques pas de là vous pouvez découvrir gratuitement son musée des beaux-arts et son musée archéologique. Puis la grande place de la Constitucion où est situé l’hôtel de ville et la basilique royale San Isidro el Real.

Ensuite direction la place El Fontan, mon endroit préféré, une petite place colorée et fleurie. Près de là se trouve le marché du même nom, beaucoup d’étals de poissons et légumes. Une jolie halle couverte en pierres et verre.

Comme je le dis plus bas, pour déjeuner et diner rien de mieux que la calle Gascona, la rue de la soif et des restaurants. Au bout de la rue un petit édifice très méconnu des touristes, il s’agit de La fontaine Foncalada. Une fontaine du IXème siècle classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Besoin d’un peu de verdure ? Direction le parc de San Francisco. Besoin de shopping ? La calle Uria, Zara, Oysho, Stradivarius, toutes les marques espagnoles y sont. Ne manquez pas aussi le théâtre Campoamor, l’un des premiers du pays et célèbre de tous les espagnols.

Où manger ?

Super petit déjeuner au Manolin Campa pour 3,5€, un pincho (tortilla, petit sandwich, tartine) un café et un jus d’orange. Les serveurs sont très gentils. C’est un bar de toda la vida comme on dit ici, un bar où viennent les locaux, où les grand-pères lisent leur journal et ou certains sont déjà à la bière à 10h du matin.

Pour le déjeuner, super menu du jour au restaurant Piperu Tapas y Pincho. 9,5€ pour deux plats, pain et dessert maison. Le restaurant se trouve dans la rue de la soif, la calle Gascona.

Si vous avez une petite faim à 16h n’hésitez pas à vous rendre à la confiserie Rialto pour déguster les spécialités sucrées de la ville, même si je ne suis pas une grande fan de sucrée il faut essayer de tout. Les « moscovites », les « carbayones » et les « princesitas de Asturias ».

Pour le diner nous sommes retournés dans cette célèbre rue, car il y a énormément de restaurants et sidrerias, et une super ambiance le soir. Nous avons diné à la Sidreria la Cabana, le service est agréable, une petite terrasse et tous les plats fait maison. Nous avons choisi des patatas bravas à la sauce cabrales (un fromage bleu) et des huevos rotos (des œufs brouillés avec jambon et frites) et bien sur une bouteille de cidre, que dis-je, deux bouteilles ! Pour la liste des spécialités Asturiennes, rendez-vous ici. Un autre superbe endroit où diner, le restaurant Tierra Astur Gascona. Super décoration faite de bouteilles de cidre au plafond.

Restaurant Tierra Astur Gascona

Où dormir ?

Pour la nuit je le disais plus haut, nous avons dormi à l’Hostal Alvarez, un petit hôtel d’une étoile. La chambre est impeccable, la salle de bain privée aussi et l’accueil très bien. Nous avons reçu les gentils conseils de l’hôtelier pour notre visite. Petit hic l’insonorisation, on entend tout des autres chambres ainsi que la route assez passante en bas de l’hôtel. Prévoyez les boules quies ! Mais pour 36€ la nuit en plein centre on ne demande pas plus. Nous nous sommes garés gratuitement et sans problème sur le parking à côté de l’hôtel Ibis.

Les alentours

Si vous disposez d’une voiture, ne manquez pas l’église Santa María del Naranco et l’église Saint-Michel-de-Lillo à 10 minutes du centre d’Oviedo. Ce sont des églises préromanes du IXème siècle, classées au patrimoine mondiale de l’Unesco (que de patrimoine de l’UNESCO à Oviedo !). Elles offrent une belle vue en hauteur sur la ville.

Saviez-vous qu’Oviedo avait son Corcovado ? A 10 minutes des deux petites églises se trouve le Sagrado Corazon de Jesus. Une énorme statue de 5 mètres de haut, en haut du mont Naranjo, elle date de 1980. Si vous avez un peu de chance et si le brouillard n’est pas au rendez-vous vous avez une vue à 350 degrés sur Oviedo.

Pour en savoir plus sur notre road trip en Asturies et Cantabrie, rendez-vous ici.

1 comment
  1. Super cet article Lena !! J’ai pas pris le temps d’aller à Oviedo lors de mon dernier voyage en Asturies mais ça me donne bien envie ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *