Itinéraire d’une semaine de road trip au Maroc : Du Sahara à Tanger

zen dune erg chigaga
  • Quand partir en voyage au Maroc ? Octobre/novembre, les températures sont agréables tant au nord qu’au sud, il y a peu de touristes et la traversée de l’Altas se fait sans neige
  • Comment se déplacer ? Avec une voiture de location, la conduite est sportive mais pas impossible, nos conseils ici
  • Où dormir ? En Riad, bien plus exotique et bon marché que les grandes chaines d’hôtels sans charme
  • Quel est le coût de la vie au Maroc ? Entre 35€ et 50€ pour deux en Riad avec petit déjeuner. Entre 4€ et 20€ pour un diner pour deux selon l’endroit. 2/3€ pour une course en Taxi (le prix annoncé est 3/4 fois plus cher, il faut négocier)
  • Les conseils avant le départ ici
  • La vidéo de notre Road Trip ici

Nous ne sommes pas vraiment des adeptes des journées farnientes au bord de la piscine, notre itinéraire au Maroc a donc été assez chargé en visites et en kilomètres. Néanmoins on a pris le temps de se souvenir et de profiter des paysages et des rencontres, le secret : se coucher tôt et profiter des journées. Les villes telles que Ouarzazate ou Chefchaouen sont petites et peuvent se visiter en une journée. Cependant nous avons fait l’impasse sur la côte ouest et la ville impériale de Fès où nous retournerons pour un Week End. 

Le secret d’un Road Trip réussi reste… la location d’une voiture ! On fait des pauses où l’on veut, on prend le temps, on peut changer l’itinéraire au dernier moment. Certes cela coûte cher (400€ pour 5 jours avec assurance tout risque chez Avis), mais l’essence est bon marché, la liberté est appréciable et vous pouvez rendre la voiture dans une autre agence pour ne pas faire de boucle. Il est recommandé de réserver avec les grandes agences de location telles qu’Avis, Europcar. Nous avons choisi l’assurance tout risque car dans les grandes villes les parkings sont assez sommaires et la conduite peu sure (on n’est pas à l’abris de rencontrer un âne en liberté ou une mobylette avec 4 personnes dessus). 

Jour 1 – Arrivée à Ouarzazate, début de notre itinéraire

Arrivée dans l’après-midi en avion depuis Madrid pour 35€ valise comprise, on survol les montagnes de l’Altas avant d’atterrir sur l’unique piste du tout petit aéroport. Pour rejoindre l’hôtel le meilleur moyen reste le taxi local, moins de 5€ en négociant un peu la course. N’oubliez pas qu’au Maroc tout se négocie (pas les plats dans les restaurants lorsque les prix sont affichés sur les cartes !). Il faut prendre cela comme un jeu sinon on est vite agacés. Le plus dur pour moi a été de trouver le juste prix sans sous payer les locaux. On a de la chance de pouvoir voyager dans leur pays et d’avoir des salaires correctes. 

On recommande la visite de la Kasbah du 17ème siècle (sans guide) vers 16h pour voir les jolies couleurs du coucher de soleil. Pour les cinéphiles vous pouvez visiter les studio de l’Atlas et le musée du cinéma. Retrouvez l’article complet de Ouarzazate ici

piscine riad ouarzazate
  • Où dormir ? Ouarzazate Le Riad & Tichka Salam. 35€ à deux avec petit déjeuner compris. L’hôtel est vieillissant mais confortable avec un superbe extérieur. Possibilité de se rendre à la Kashab à pied. 
  • Où diner ? Restaurant Douyria, une terrasse magnifique et une addition de 16€ pour deux.

Jour 2 – Nuit aux dunes Erg Chigaga, les plus hautes du Maroc

Article complet ici. Pour cette excursion nous avons réservé avec l’agence Loud Sahara. Nous ne sommes pas vraiment fan des tours organisés mais pour une première fois dans le désert c’est vivement conseillé. 189€ par personne tout compris (diner, 4×4, balade en dromadaire, nuit sous la tente, petit déjeuner, il faudra rajouter les deux déjeuners à 10€/personne). 

Jour 3 – Retour à Ouarzazate 

L’avantage de commencer ce road trip à Ouarzazate est la distance raisonnable pour se rendre dans le désert. Depuis Marrakech il faudra rajouter 4h de route soit deux journées entières de voiture. Le retour à Ouarzazate se fait vers 17h30, une soirée pour se reposer avant de prendre la route.

  • Où dormir ? Riad Ouarzazate au nord de la ville, 50€ avec petit déjeuner. Les chambres sont dignes des mille et une nuits, le personnel est adorable et le petit déjeuner délicieux. Si vous souhaitez y diner penser à réserver dès le matin car les produits sont achetés le jour même.
  • Où diner ? Nous avons tenté le petit bouiboui du quartier, Snack Ghalil et bien nous avons mangé le meilleur poulet au citron du voyage pour … 3€ à deux ! Et en plus une famille adorable. 

Jour 4 – Départ pour Marrakech 

Nous prenons la voiture de location chez Avis, ne soyez pas pressés, les marocains ne le sont pas (1h pour récupérer la voiture et .. seulement un client devant nous !). La voiture n’est pas luxueuse mais elle nous amènera à bon port. Premier arrêt dans la ville d’Ait Ben Haddou au bout de 30 minutes. Il faut payer le parking (moins d’1€) mais le reste de la visite dans la vieille ville est gratuite. Inscrite au patrimoine de l’Unesco c’est un incontournable du parcours. 

La route pour la traversée de l’Altas me donnait un peu peur, mais elle se fait facilement. Elle est en bon état, il y a des zones de travaux de temps en temps mais n’importe quel conducteur peut la traverser avec une conduite prudente. Début novembre il fait encore bon et aucun problème de neige. Attention en hiver la route peut être fermée, le col Tizi n tichka est à 2.260 mètres d’altitude. On prend un café en haut du col et on écoute le patron du bar nous raconter son quotidien entre chaleur et neige, pierres précieuses et peintures. 

col tichka maroc

Un riad et un rooftop mille et une nuits

  • Où dormir ? Riad Syba, notre meilleur Riad du voyage, 91€ pour 2 nuits avec petit déjeuner. Une belle piscine intérieure et un hôte aux petits soins qui vous donnera de nombreux conseils. Le Riad est un peu excentré et la conduite difficile pour y arriver mais vous n’aurez pas à passer par le centre-ville. De plus il y a un parking que vous indiquera l’hôte une fois arrivés (il nous a même garé la voiture, un vrai soulagement !). Nous avons laissé la voiture deux jours et nous nous sommes déplacés dans la ville en taxi pour 3€/voyage. D’ailleurs les Riads en plein centre-ville vous obligent parfois à vous déplacer la nuit à pied dans les petites ruelles peu agréables de la médina, avec ce Riad aucun souci le taxi nous déposait à la porte. 
  • Où manger ? Sur la route entre Ouarzazate et Marrakech au restaurant Tagudalt, touristique mais une belle vue sur les montagnes. A Marrakech sur la terrasse du Zeitoun Café. Y aller avant le coucher du soleil la vue sur la place Jamaa El Fna est sublime et vous aurez une table facilement (sinon beaucoup d’attente). 

Jour 5 – Visite de Marrakech

Nouvelle journée à Marrakech, on veut prendre le temps de visiter les palais et jardins de la ville et se poser un peu. En deux jours on a un bon aperçu de la ville et ses merveilles.

Jour 6 – Rabat 

rabat couleurs ruelles

Direction Rabat, la route est facile, c’est de l’autoroute, juste un peu chaotique pour la sortie de Marrakech (c’est Alex qui conduit, ouf !). On fait l’impasse sur Casablanca, apparemment Rabat et sa douceur de vivre sont plus agréables s’il faut choisir entre les deux. Après 4h de route on voit la mer, que c’est agréable après le désert ! Vous pouvez vous garer près de l’immense cimetière Roda Gza (très impressionnant) et tout faire à pied. Un vieux monsieur surveille les voitures pour moins d’1€.

Baladez-vous dans les ruelles de la Kasbah des Oudayas, un petit avant goût du bleu marocain avant Chefchaouen. Prenez un thé et des gâteaux au célèbre café Maure, parfait pour les photos Instagram. On est surpris par le souk beaucoup plus calme que celui de Marrakech (moins typique), mais toujours agréable. On termine la journée par le tombeau et le mausolée de Mohammed V, l’entrée est gratuite et l’esplanade très belle.

  • Où dormir ? On a choisi un Riad un peu excentré à Salé, l’arrivée se fait de nuit, le quartier est assez pauvre, sans restaurant ni commerce, on déchante un peu. C’est le Riad le plus cher du voyage et pourtant le moins beau, beaucoup d’humidité et une chambre assez froide avec du linge de lit très vieux. 
  • Où manger ? Le Café 7ème Art. C’est l’un des plus célèbre café de la ville, l’endroit est sympa. Les serveurs accueillants et la carte propose des pizzas ou des pâtes si vous voulez faire une petite pause de tajines, keftas et autres couscous marocains (on a adoré la cuisine et pourtant les papilles espagnoles d’Alex ne sont pas les plus simples à satisfaire !).

Jour 7 – Chefchaouen, la perle du Maroc

Comptez 4h depuis Rabat, un peu d’autoroute et de national, les paysages sont agréables. Attention aux bus touristiques qui vont assez vite et n’hésitent pas à vous doubler. 

vue chefchaouen
Vue sur les hauteurs de Chefchaouen

Une belle surprise à l’arrivée car bien que les ruelles bleues attirent les instagrameurs du monde entier, il y avait assez peu de touristes, et en général ils font l’aller-retour dans la journée depuis Tanger, d’où la bonne idée de rester dormir pour profiter de la soirée sans personne. Il y a énormément de restaurants et surtout de petits chatttts, Alex n’en pouvait plus, des caresses par-ci, des caresses par-là, un régal pour moi ! Changement linguistique à l’arrivée, l’espagnol prend le dessus sur le français, Alex est dans son élément.

Avec Marrakech et le désert, Chefchaouen est l’un de nos coups de cœur. Le village est paisible, les ruelles toutes plus belles les unes que les autres, en une après-midi on fait le tour mais on prend le temps. Nous n’avons pas fait la kasbah car l’entrée est assez cher et après 3 kasbah on avait fait le tour. On est montés vers le lavoir Ras El Ma et la mosquée Bouzaafer pour avoir une jolie vue sur le village et les montagnes (nous nous sommes arrêtes avant la mosquée, petits joueurs !). 

  • Où dormir ? Hotel Molino, 30€ sans petit déjeuner, en plein cœur du centre. Maison pleine de couleurs, mais la salle de bain est partagée et à un étage différent, moins de confort.
  • Où manger ? El Jaleo, y aller avant le coucher du soleil pour profiter de la vue depuis la terrasse. Les propriétaires sont adorables. Café Sindibad pour déjeuner, encore une fois une superbe terrasse, à ce moment de l’année privilégier les restaurants avec terrasses. 

Jour 8 – Tanger et la fin du voyage

2h pour se rendre à Tanger (l’aller-retour se fait facilement dans la journée si vous souhaitez faire un Week End à Tanger et à Chefchaouen). On part tôt pour visiter la ville, notre avion est le soir, à Tanger aussi la langue principale est l’espagnol. 

On se balade dans le souk et la Médina (les locaux sont presque plus racoleurs qu’à Marrakech, moins agréable). La ville est sympa mais ce n’est pas la plus belle du voyage, les ruelles sont parfois assez sales. On décide de se rendre au mythique Café Hafa pour… un thé et une belle balade sur les hauteurs. Les commentaires sont positifs, 4/5 sur Tripadvisor, alors oui la vue est exceptionnelle et l’endroit typique, mais gros manque de propreté, ça fume du hachis tout autour et on ressort complètement… shootés ! Alors on prend ça comme une expérience, on en rigole, on passe un bon moment et on fume légalement mais soyez prévenus (c’est moyen avec les enfants !). Beaucoup d’autres endroits à visiter, la plage Achakar, le cap Spartel ou les grottes d’Hercule que nous n’avons pas eu le temps de faire. 

tanger vue sur la mer couple
Près du café Hafa

En résumé pas mal de kilomètres à pied et en voiture, mais des soirées tranquilles et des après-midi relax, aucun problème sur les routes marocaines, un temps superbe et un pays parfaitement sûr pour les touristes, enchantés par le voyage. 

3 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *