Le top 5 des incontournables du Maroc

campement desert maroc

Une nuit dans le désert sous la voie lactée, THE incontournable

On en parle dans l’article sur Ouarzazate, notre plus belle nuit et l’un des incontournables du Maroc. Un petit aperçu dans la vidéo de notre Road Trip ici. Nous sommes partis depuis Ouarzazate avec l’agence Loud Sahara. Deux jours et une nuit all inclusive avec Habib, notre guide et chauffeur de 4×4 incroyable. Le circuit vous permet de découvrir l’artisanat local, la céramique, le tissage des tapis, visiter de petits villages ou traverser des oasis. On se rend compte de la pauvreté de certaines régions du sud. Peu de travail, aucune voiture seulement des charrettes avec des ânes et des enfants qui ne vont pas à l’école au moment de la récolte des dates (arrêtez-vous pour les gouter le long des routes). 

Nous nous sommes rendus dans le désert près de M’hamid aux pieds des dunes d’Erg Chigaga. Ce sont les plus hautes et les moins touristiques du Maroc. La balade en dromadaire est courte car les animaux sont choyés et en liberté. Attention un dromadaire en liberté à cependant toujours un propriétaire ! A préférer aux dunes d’Erg Chebbi si vous avez le temps car elles sont pleines de touristes.

Nous avons eu de la chance cette nuit là, nous étions seuls sur le bivouac d’une vingtaine de tentes. La veille un groupe de 20 allemands avait fait la fête jusqu’au petit matin. On profite d’un diner aux chandelles tous les deux. S’ensuit un concert privé donné par notre super hôte Ali et ses amis et un coucher de soleil sur les dunes. L’avantage de partir fin octobre c’est que le lever du soleil n’est pas si tôt, 7h20 ! Et le plus beau reste le spectacle d’étoiles filantes et la voie lactée visible depuis le campement, aucune pollution lumineuse.

Diner au-dessus de la place Jemaa el Fna

L’activité de la place est incroyable, ça fourmille, on en prend plein les yeux. Des couleurs, des saveurs, des animaux (serpents, paons, petits singes). On se balade en fin de journée, on ne s’attarde pas sur les stands au risque de devoir donner des pourboires. On regarde les serpents de loin, on plaint les singes en captivité et on rigole des touristes qui se font arnaquer. Petite dédicace à la famille d’allemands, toute heureuse de danser et de faire de la musique en costumes traditionnels pensant que c’était « offert » par la maison. Quand vous avez fait le tour de la place, montez sur l’une des belles terrasses, touristiques certes mais agréable pour voir le coucher de soleil et les lumières tomber sur la ville. Nous avons choisi le Zeitoun Café, une belle expérience, y aller tôt si vous voulez y diner.  

Se perdre dans le souk de Marrakech

Alex a adoré se balader dans le souk, c’est un vrai labyrinthe. On n’ose pas non plus s’attarder sur les stands au risque de ne pas savoir dire non et repartir avec un tapis de 150 x 200 cm. Je n’étais pas loin de la catastrophe, dur dur de dire non. Mais cela devient un jeu, on apprend à dire non gentiment en rigolant ou à négocier comme un vendeur d’antiquités. Attention ils ont souvent de très bons arguments, pour le tapis l’excuse de “je vole avec Ryanair, je n’ai pas de place” ne marche pas, ils vous l’expédient à la maison ! Mais gardez un peu de place dans vos valises, les sacs en cuir sont magnifiques !

Aucun soucis de sécurité, la police veille au grain et les vendeurs sont en général bienveillants. Des trois souks que nous avons fait (Tanger, Rabat et Marrakech) c’est notre préféré ! Un conseil, dites non gentiment et ne vous arrêtez pas, sinon vous allez être vite agacés par l’insistance des vendeurs.

souk marrakech maroc

Chefchaouen, le village bleu dans les montagnes, perle du Maroc

Les photos Instagram sont belles et la réalité l’est aussi. Aucune déception en arrivant, le village est magnifique, on fait vite le tour, mais on ne s’en lasse pas. On craque pour de jolies peintures bleues, des aimants, un peu d’huile d’argan à prix défiant toute concurrence. La ville est entourée de montagnes, de ruelles qui montent et qui descendent, de jolies portes et d’une multitude de chats. J’étais aux anges, des caresses par-ci, des caresses par-là. Passez-y une nuit, les touristes repartent en fin de journée et on apprécie le calme. Difficile de trouver de l’alcool pour une petite bière, mais pas impossible ! Rendez-vous au seul bar du coin avec la licence (ça coûte cher), le OumRabie. Par contre aucun problème pour trouver du hachis, il s’en propose à chaque coin de rue (n’oubliez pas que ce n’est pas légal, je vous vois venir !).

Dormir dans un Riad comme dans les mille et une nuit

J’ai adoré dormir dans les Riads, nous en avons fait 4. A chaque fois c’est une surprise, les décors changent, les piscines intérieures s’allument la nuit, les lumières sont tamisées, les carreaux des salles de bain multicolores et pour des prix très abordables. Bien sûr il y en a des haut de gamme pour plusieurs centaines d’euros la nuit, mais pour 40€ on peut trouver des Riads magnifiques et très confortables. Privilégiez les Riads aux chaines d’hôtels si vous voulez du dépaysement, c’est le pays rêvé pour en profiter. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *