Un Week End à Grenade, au cœur de la culture d’Andalousie

jardins alhambra
  • Quand partir à Grenade ? Ne faites pas comme nous, évitez l’été ! La meilleure saison ? Le printemps ou l’automne, en hiver il peut y faire très froid.
  • Comment y aller ? Étant basés à Madrid nous avons mis 4h30 en voiture. Depuis Paris le plus simple reste l’aéroport de Malaga puis un bus ou une voiture pour Grenade. 1h30 de trajet.
  • Où se garer ? Il n’est pas facile de se garer à Grenade, les rues sont très étroites, en pente et pas de place gratuite dans le centre. Vous pouvez opter pour un parking payant (relativement cher) ou laisser votre voiture gratuitement vers le centre commercial Neptuno ou le parc des sciences (un peu à l’extérieur de la ville).
  • Le budget ? Grenade est une ville bon marché, autant pour les nuitées que la nourriture.
  • Notre vidéo de voyage ici.

Que voir à Grenade ?

Comme les villes d’Andalousie telles que Séville ou Cordoue, Grenade est une petite pépite, un charme fou. C’est une ville très marquée par la conquête arabe qui aura durée jusqu’en 1492. Plusieurs dynasties musulmanes se sont succédées dans la ville et dans toute l’Andalousie. D’ou les nombreux chef d’œuvres de l’architecture hispano-arabe comme la Mezquita à Cordoue ou l’Alhambra à Grenade. C’est une petite ville, on peut y passer 2 jours et avoir un bon aperçu ou 4/5 jours plus détentes.

Nous sommes partis le 30 juin en amoureux, cadeau d’anniversaire pour mes 27 ans. Et il a fait chaud, très chaud… 42 degrés au compteur ! Moi qui pensait que pour notre visite de 18h à L’Alhambra les températures allaient baisser, ça a été le pire moment de la journée. On a bu, beaucoup bu (de l’eau), et fait des pauses. Mais on ne conseille pas ce moment de l’année, même si on en garde un souvenir mémorable au bord du malaise.

ruelle fille grenade fleurs

L’Alhambra, pépite de l’Andalousie

La principale attraction de la ville est l’Alhambra, pour moi, le plus bel édifice d’Espagne ! C’est une merveille de l’architecture, construit au 13ème siècle par les Maures. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et était en compétition pour faire partie des 7 nouvelles merveilles du monde (la liste ici). Malheureusement elle ne fait pas partie des finalistes. Vous pouvez la rejoindre en une quinzaine de minutes à pied depuis le centre-ville et la cathédrale (attention ça monte !).

alhambra grenade
Palais des Nasrides

C’est l’un des monuments les plus visités d’Espagne avec la Sagrada Familia à Barcelone, de ce fait il faudra réserver vos billets bien en avance (plusieurs semaines voir plusieurs mois). Je mets l’accent sur ce point car il est essentiel, beaucoup ont visité Grenade sans avoir accès à la visite car les entrées sont limitées. Et rien de plus terrible que voir cette merveille de loin ! Prenez vos billets sur le site officiel, ils sont au prix de 14,85€ pour la visite de tous les monuments, prenez la visite complète qui inclue les Palais Nasrides, le Generalife et l’Alcazaba.

  • Pour les Palais Nasrides, il vous sera donné un horaire précis, rendez-vous devant l’entrée avec un peu d’avance pour commencer par cette partie de l’Alhambra. Les entrées sont limitées, 300 personnes toutes les 30 minutes. C’est une succession de salles et de cours intérieures toutes plus belles les unes que les autres avec arabesques, rosaces et autres sculptures arabes.
  • Non loin des palais se trouve l’Alcazaba, la partie la plus ancienne de Grenade, qui donne accès à un joli point de vue sur la ville. Mais il faudra encore monter quelques escaliers pour la récompense.
  • Vous pouvez terminer par Le Generalife, l’ancienne résidence d’été des sultans avec ses nombreux jardins et bassins fleuris.

Il faut compter minimum 3 heures de visite. Il y a des petits bus de villes qui vous emmènent du centre à l’Alhambra. C’est ce que nous avons fait pour le retour car on était littéralement « cuits » par la chaleur.

Le mirador San Nicolas & La Mezquita Mayor

Grenade est une ville qui monte et qui descend, cela fait son charme et comme à Lisbonne permet d’avoir de nombreux miradors. Le plus célèbre est celui de San Nicolas à 15/20 minutes du centre-ville. C’est l’une des plus belles vues sur l’Alhambra, il se trouve dans le quartier de l’Albaicin. Pour les amateurs de photos c’est un aussi un très beau spot. J’ai obligé Alex à me tirer un peu le portrait !  

grenade alhambra mirador
mirador san nicolas grenade

Vous pouvez faire une pause avec une petite bière ou un tinto de verano (vin rouge et limonade) sur les terrasses d’à côté. Ensuite dirigez-vous vers la mosquée Mayor à 200 mètres de là. Il n’est pas possible de rentrer pour les non musulmans, mais on profite de son beau jardin et patio.

Le quartier de l’Albaicin

Profitez de votre promenade au mirador de San Nicolas pour découvrir le quartier de l’Albaicin où il est situé. C’est le quartier le plus pittoresque de la ville, l’ancien quartier arabe. C’est tout ce que j’aime de l’Andalousie, de petites maisons blanchies à la chaux, des fleurs, de jolies portes en bois, des ruelles étroites et des joueurs de guitares. L’une de ses ruelles la plus célèbre ; la calle de la Calderería Nueva, le petit Marrakech car on dirait un souk marocain. Des sac en cuir à n’en plus finir, des épices et de nombreuses teterias (bar à thé). Arrêtez-vous à la teteria Dar Ziryab pour un thé à la menthe et une belle ambiance marocaine.

thé grenade
Petite pause thé

Les grottes de Sacromonte

Nous n’avons pas eu le temps de nous rendre dans le quartier Sacramonte, oui quand il fait 40 degrés on avance moins vite ! Mais si vous avez le temps, c’est un quartier typique de Grenade. A 30 minutes de marche du centre vous pouvez découvrir les grottes (cuevas) de Sacramonte, vestige de la culture Tzigane. C’est aussi dans ce quartier que vous pourrez profiter des meilleurs spectacles de flamenco de la ville. Pour avoir vu ces spectacles à Madrid ou Séville, c’est un réel plaisir, un moment impressionnant pour les yeux et les oreilles. Et en général ce ne sont pas des spectacles trop chers, une quinzaine d’euros.

ruelles andalousie grenade
Les ruelles typiques de l’Andalousie

Où dormir ?

Nous avons choisi l’hôtel Maciá Monasterio de Los Basilios, à 15 minutes à pied du centre. Un ancien monastère plein de charme pour ses parties communes et des chambres bon marché avec clim et terrasses. 53€ pour deux pour la nuit avec une chambre spacieuse et une bonne literie.

Pour la second nuit nous avons dormi dans le airbnb de Rafael, 43€ la nuit pour une chambre privée. Rafael dort aussi dans l’appartement, mais nous avions accès à toutes les parties communes et une vue vraiment incroyable sur la cathédrale pour notre petit déjeuner. L’appartement est situé en plein centre-ville. Attention en été pas de clim même si l’appartement reste assez frais.

Deux options de logement qui nous ont parfaitement convenu.

Un marathon de tapas à Grenade ? Quelle bonne idée !

Ce que nous avons aussi adoré de Grenade c’est que c’est une ville à tapas. Elle est réputée très bon marché car avec chaque boisson (bière, verre de vin) vous aurez une tapas gratuite (paella, tartines, etc.). En buvant 3,4 bières en une soirée vous serez presque repus ! Néanmoins quelques bars sont réputés pour être les meilleurs bars à tapas de la ville avec une ambiance festive.

Vous pouvez commencer par le bar Casa Julio pour déguster de bonnes aubergines au miel (typiques d’Andalousie). Puis le bar Los Diamantes pour de bons champignons à la plancha et enfin le bar Minotauro avec son fameux mur de petits post-it de touristes du monde entier. Si vous avez une grosse faim, Grenade est aussi une ville célèbre pour ses nombreux kebab de la calle Elvira, nous avons adoré le kebab de La Familia, j’y ai d’ailleurs soufflé mes bougies ! Pas très romantique mais c’était super. Grenade est une ville très étudiante, d’où son offre impressionnante de bars bon marchés et ambiance festive.

Quelles sont les spécialités de la ville ?

En plus de toutes les tapas proposées dans la ville (champignons, croquetas, jambon, etc.) la ville peut se vanter de plusieurs spécialités. La plus célèbre, les habas de jamon, ce sont des fèves au jambon, plat conséquent car en hiver il peut faire froid. La ville est connue aussi pour sa tortilla de Sacromonte, faite avec… de la cervelle de taureau, autant vous dire que j’ai passé mon tour ! Enfin, la version revisitée du pot au feu, la olla de San Anton. Si vous vous rendez à Grenade en été, des plats bien plus légers et typiques de toute l’Andalousie seront les bienvenus. Le célèbre gazpacho, les petits poissons fris (pescaito frito) ou les aubergines au miel. Ne pensez pas aux quantités d’huile utilisées, cela vous minerait le moral. Pour les desserts, aucune recommandation, ce n’est vraiment pas la spécialité de l’Espagne pour moi !

Hamman & Bains Arabes andalous

Alex m’a fait la surprise de m’emmener le dimanche matin aux bains arabes. Ce sont des bains intérieurs, un incontournable du sud de l’Espagne, c’est à l’Andalousie ce que sont les thermes à Budapest. Il y a plusieurs endroits pour profiter de l’expérience, Alex a opté pour les bains Al Andalus. Ca a été un enchantement, plusieurs salles et une ambiance mille et une nuit. De grandes piscines intérieures d’eaux plus ou moins chaudes, un bassin d’eau froide et un hamam. 40€ par personne pour 1h30, sans massage (mais vous pouvez le prendre en option). C’est un peu cher mais on est reçu comme des princes arabes. Emmenez seulement votre maillot de bain, tout est fourni la bas, des serviettes, aux produits d’hygiène (déodorants, crèmes pour le corps, sèche-cheveux, etc.). Les photos sont interdites bien évidemment, mais vous pouvez avoir un petit aperçu sur le site.

entrée hammam grenade
1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *